La protection des droits de propriété intellectuelle est-elle source de croissance économique dans les pays africains?

Author

Sassire NAPO et Jean Joël AMBAGNA

Abstract

L’intérêt du lien entre la protection des droits de propriété intellectuelle (DPI) et la croissance économique a été ravivé par les nouvelles théories de la croissance et par l’Accord de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sur les Aspects des Droits de Propriété Intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC). Ainsi, la protection des DPI est considérée comme un moteur de croissance aussi bien dans les pays développés que dans ceux en développement, même si d’un point de vue théorique, cette relation semble ambiguë à cause de la multitude de canaux à travers lesquels la technologie peut être acquise et des niveaux de développement différents entre pays. Ce papier analyse l’impact de la protection des DPI sur la croissance économique, les investissements directs étrangers (IDE) et l’activité locale d’innovation pour un panel de 11 pays de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI), en utilisant une modélisation VAR sur données de panel (PVAR) et deux outils clés d’analyse : les fonctions de réponse impulsionnelle et la décomposition de la variance. Les résultats indiquent que l’impact de la protection des DPI sur la croissance dépend du stade de développement des pays et qu’elle est positivement et significativement liée aux IDE et à l’innovation locale dans les pays les plus développés de la zone OAPI, mais pas dans les autres pays. Son impact sur la croissance est significatif mais cependant négatif suggérant que la protection de la propriété intellectuelle encourage l’innovation et les flux entrants d’IDE dans les pays développés de la zone mais réduit leurs possibilités d’imitation pour asseoir leur croissance étant donné que ces pays dépendent énormément du secteur informel, ce secteur étant celui qui contribue beaucoup à la croissance de ces économie.

Integrating Africa’s Workforce

If African countries are to transform structurally and integrate regionally, African workers and talents must be able to explore job opportunities and skills transfer across industries and across borders.

Read the Chief Economist's Blog

Conference Venue

United Nations Conference Centre, Addis Ababa

AEC Partners