4th Pan African Conference on Micro Finance, 7-10 July 2009, Ouagadougou

08/07/2009
Share |

Six cent participants, représentant des banques centrales, des banques primaires, les IMF, des autorités gouvernementales, des universitaires, des chercheurs et bénéficiaires des services de la micro finance se réunissent à Ouagadougou, Burkina Faso, du 7 au 10 juillet 2009, autour du thème principal « Comment faciliter l’accès aux services financiers pour les entreprises africaines à faibles revenus ». Cette 4ème conférence offre une riche plateforme de communications et débats sur des sujets très pertinents pour la promotion de l’offre inclusive de services de la micro finance aux entrepreneurs sur le continent africain. Les sous thèmes porteront entre autres sur :

  • La révision des coûts des transactions pour une offre plus efficiente de services financiers aux clients défavorisés à faibles revenus ;
  • La réglementation des systèmes financiers : protectionniste ou frein à l’innovation ;
     Micro finance et sécurité alimentaire ;
  • Les défis du système financier inclusif en Afrique : rôles et méthodologie d’intervention des différents acteurs ;
  • La gestion des garanties dans le financement de l’agriculture et du monde rural.

La Banque africaine de développement (BAD) est représentée par Mme Leila Mokaddem, chef de division des institutions financières, au département du Secteur privé. Elle y présente la stratégie de micro finance de la BAD ainsi que le rôle du système financier inclusif en Afrique. La BAD est engagée notamment dans le Fonds bilatéral de renforcement des capacités que le département du secteur privé est en train de finaliser avec la contribution espagnole de 15 millions d’euros, ainsi que dans le Fonds de garantie PME qui permettra aux institutions de micro finance de mobiliser des ressources en monnaie locale.

M. Korsaga, administrateur de la BAD, participe également à la conférence et donne de ce fait un message fort de l’intérêt de la BAD pour ce secteur important.

M. Jacques Attali était présent à la cérémonie d'ouverture et a présenté sa vision et celle de Planet Finance qu’il dirige, sur le rôle important de la micro finance en Afrique.