AfDB Reinforces its Cooperation with Algeria

Share |

Date: 18/02/2010
Location: Algiers, Algeria

Tunis, le 19 février 2010 - Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), M. Donald Kaberuka, a procédé, le 18 février 2010 à Alger, à l’inauguration officielle du bureau national de la Banque en Algérie.

Cette inauguration s’est déroulé sous le patronage des ministres algériens des affaires étrangères, M. Mourad Medelci, et des finances, M. Karim Djoudi, gouverneur de la BAD pour l’Algérie.

Des chefs de missions diplomatiques des pays membres de la BAD et des organisations internationales, ainsi que de nombreux hauts fonctionnaires et dirigeants du secteur bancaire et financier et des patrons d’entreprises publiques y ont participé.

Au cours de son discours inaugural, le président Kaberuka a exprimé à l’endroit des autorités algériennes et au président de la république,  M.  Abdelaziz Bouteflika,  sa « profonde gratitude pour le soutien résolu et constant apporté à la Banque et à la cause du développement de notre continent ». « Je voudrais en retour les assurer de la ferme volonté de la Banque d’accompagner encore plus efficacement que par le passé, les efforts de développement économique et social de l’Algérie et par conséquent d’approfondir et de développer davantage le partenariat exemplaire et fécond tissé avec elle depuis près d’une quarantaine d’années ».


« L’ouverture du Bureau de la Banque africaine de développement à Alger ouvre de nouvelles perspectives pour le renforcement de la coopération entre l’Algérie et la Banque. Ce Bureau, qui traduit la volonté commune des deux parties de renforcer leur partenariat, permettra grâce à sa proximité, de renforcer et d’approfondir le dialogue avec les autorités, les opérateurs économiques privés, les différents partenaires et acteurs du développement, et d’assurer un suivi plus efficace des opérations. Il permettra de favoriser une interaction plus étroite avec les pouvoirs publics ainsi que la coordination avec les autres partenaires au développement. Il contribuera, en termes de volume, d’efficacité et de qualité, à insuffler une dynamique nouvelle dans le partenariat entre l’Algérie et la Banque, en particulier en ce qui concerne les axes prioritaires du programme économique du gouvernement. »


Le président de la BAD a affirmé : « J’ai la certitude qu’à travers ce Bureau, la Banque saura encore mieux prendre en compte les spécificités de l’Algérie dans la formulation des réponses à apporter à ses besoins et pourra davantage orienter et axer son action sur les priorités du pays ».

Se félicitant de l’ouverture du bureau de la  BAD en Algérie, M. Karim Djoudi a rappelé que « l’Algérie, un des pays fondateurs et 4ème actionnaire africain de la Banque, a toujours inscrit son action dans le cadre d’une solidarité africaine agissante ».

« L’ouverture du  bureau de la BAD à Alger, traduit notre volonté commune à préserver et à renforcer la dynamique que nous avons imprimée aux relations entre nous  qui aspirent à bâtir un partenariat multidimensionnel au mieux de nos intérêts mutuels et l’intérêt de notre continent à travers des actions à portée régionale » a ajouté le ministre des finances.

Faisant référence aux défis résultant de la crise financière, et à la « position unique qu’occupe la BAD, en Afrique et au sein de la communauté de développement », le gouverneur de la BAD pour l’Algérie a indiqué qu’ « une augmentation du capital de la Banque devrait donc devenir nécessaire, afin de doter notre Banque de la capacité requise pour répondre d’une manière adéquate à cette crise ».

Précédant cette inauguration, le président Kaberuka et sa délégation avaient été reçus en audience, au Palais du gouvernement, par le Premier Ministre, M. Ahmed Ouyahia. Cette rencontre a permis de passer en revue les perspectives de la coopération entre la BAD et l’Algérie et d’échanger sur les moyens de renforcer les capacités d’action de la Banque.

Elle a été l’occasion pour le président de la Banque de féliciter les plus hautes autorités gouvernementales pour les progrès remarquables enregistrés par l’Algérie, aux plans économique et social, au cours de ces dernières années.

Juste avant son départ, à l’aéroport d’Alger, le président Kaberuka a fait une courte visite à la base logistique d’Air Algérie que la BAD a financé pour un montant de 63 millions USD.  

Guidée par le président directeur général d’Air Algérie, M. Abdelwahid Bouabdellah, la délégation de la Banque a pu apprécier le haut niveau de maitrise technologique de ce projet, achevé en 2003.

Le responsable de la compagnie nationale algérienne s’est félicité de l’exemplarité de la coopération avec la BAD, et a exprimé sa satisfaction de l’ouverture du bureau d’Alger.

Rappelons que ce bureau  porte à 25 le nombre de bureaux extérieurs que la BAD aura ouvert sur le continent.

Au 31 décembre 2009, la Banque avait approuvé un total de 39 opérations en faveur de l’Algérie pour un montant cumulé de plus de 3,2 milliards USD.