African Virtual University: ADF Promotes Access to Quality Education in Africa

13/12/2004
Share |

Le conseil d’administration du FAD, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a approuvé le don à Tunis lundi, pour permettre à l’UVA de mettre en œuvre son programme de travail quinquennal (2003-2007), pour faire face aux demandes croissantes pour des études de 3e cycle de qualité.

L’objectif sectoriel du projet est de contribuer à l’accroissement de l’accès à un enseignement de qualité dans un certain nombre de pays africains tout en renforçant l’intégration régionale, grâce au renforcement des capacités de l’UVA et le réseau d’institutions qu’elle coordonne en vue d’offrir et gérer un enseignement de qualité assisté par les TIC et des opportunités de formation dans un certain nombre de pays africains.

L’exécution du projet s’étalera sur trois ans. Le projet comprendra les composantes suivantes:

  • La création de centres d’enseignement libre, à distance et électronique (ODEL) et fourniture de structures de la connectivité aux institutions partenaires de l’UVA;
  • La formation d’enseignants et programmes de développement;
  • L’intégration de la problématique hommes-femmes dans les activités de l’UVA
  • La gestion du projet.

Les réalisations du projet incluront l‘équipement d’un réseau de 10 nouveaux centres ODEL et la création en Afrique de l’Est et en Afrique australe (en collaboration avec les institutions partenaires africaines), ainsi qu’une présence renforcée dans les pays francophones et lusophones. Il y aura la conception d’un programme de formation d’enseignants, l’organisation des stages pédagogiques et la formation interne des enseignants. Le projet créera des opportunités éducatives accrues pour les groupes traditionnellement défavorisés, surtout les femmes, élaborera une stratégie de marketing opérationnelle intégrant la problématique hommes-femmes pour atteindre une plus grande audience d’étudiants et de parties prenantes.

L’UVA utilise les TIC pour offrir, à travers des universités partenaires sur le continent, un enseignement de qualité à une vaste gamme d’apprenants. Le projet a été lancé en 1997 et il s’agissait à l’époque d’un projet de la Banque mondiale qui a évolué pour devenir en l’an 2000 une initiative conduite et gérée par des Africains. Actuellement, le projet a le statut d’une organisation intergouvernementale enregistrée en 2002 au Kenya.

Le coût total du projet est estimé à 5,51 millions d’ UC, équivalant à 8,46 millions de dollars EU. Le don du FAD financera 90,75% du coût. L’UVA financera le reliquat, c’est-à-dire 9,25% ou 0,51 million UC (783 000 dollars EU).

FICHE DE PROJET

- Titre du Projet: Multinational Projet d’appui à l’Université virtuelle africaine

- Lieu d’Implantation: Les pays couverts par ONSD: Djibouti, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Mozambique, Somalie, Tanzanie, Ouganda Zambie et Zimbabwe

- Bénéficiaire du don: L’Université virtuelle africaine

- Organe d’Exécution: L’Université virtuelle africaine (UVA), B.P. 25405 Nairobi, Kenya - Tel. (254) 2 271 2056 - Fax (254) 2 271 2071

- Date Probable de Démarrage & Durée: Janvier 2005 ; durée: 3 ans

*1 UC = 1.53590 USD au 01/12/2004

 

 


Contacts

Felix Njoku Phone: +216 71 10 26 12