ATAF Board Adopts Statutes

15/11/2010
Share |

La seconde Réunion de Conseil du Forum sur l’Administration Fiscale Africaine (ATAF) s’est ouverte ce lundi 15 novembre 2010 à Tunis. Co-organisée par la BAD, cette réunion a été ouverte par le président du Groupe de la BAD, Donald Kaberuka, en présence du VP OSVP Kamal El-Kheshen, du directeur OSGE, Gabriel Negatu et du président d’ATAF, Oupa Magashula.

Dans son discours inaugural, le président d’ATAF a remercié la BAD, pour son aide dans l’organisation de cette réunion. « La BAD est notre partenaire stratégique » a rappelé M. Magashula. Le président d’ATAF a détaillé par la suite les enjeux qui attendent son organisation pour une « meilleure mobilisation des ressources internes » et pour la « modernisation des administrations fiscales africaines ».

Le président Donald Kaberuka a quant à lui mis l’accent sur l’importance de « libérer le potentiel de l’Afrique », inscrivant « la mobilisation des ressources internes » comme l’une des priorités que devraient avoir les pays africains. « Nous sommes là pour vous aider et la BAD sera un membre associé de votre organisation », a dit le président Kaberuka à l’adresse des responsables d’ATAF et des participants. D’ailleurs, la BAD a adopté une déclaration commune sur sa coopération avec ATAF, en vue de devenir membre associé, dès l’adoption définitive des statuts d’ATAF.

Après la cérémonie d’ouverture, les travaux d’ATAF se sont poursuivis jusqu’à la signature par neuf pays africains de l’accord adoptant les règles et statuts juridiques de cette entité. Il s’agit de  l’Afrique du Sud, le Botswana, le Ghana, le Nigeria, le Gabon, le Rwanda, le Kenya, le Sénégal et le Zimbabwe. L’adoption définitive des ces statuts aura lieu lors d’une assemblée générale qui se tiendra en 2011.