BAD-Burundi : Lancement du Projet d’aménagement des bassins versants et d’amélioration de la résilience climatique

14/08/2013
Share |

Les activités du Projet d’aménagement des bassins versants et d’amélioration de la résilience climatique (PABVARC) ont été officiellement lancées le 9 août dernier au Burundi, au siège du projet, à Mahwa, dans le centre du pays.  

Le ministre de l’Environnement, de l’Eau, de l’Aménagement du territoire et de l’Urbanisme, Jean-Claude Nduwayo, a présidé la cérémonie, en présence de représentants du Bureau national du Groupe de la Banque africaine de développement, dont le chargé principal de programme pays, Brice Mikponhoué, et une délégation du Département des ressources naturelles et de l’environnement de la Banque. Ont également pris part à la rencontre, les parlementaires des provinces de la zone d’intervention, ainsi que les responsables des différentes administrations publiques, collectivités locales et organisations non gouvernementales, qui interviendront dans la mise en œuvre du projet.

Le projet, d’une valeur de 10,259 millions d’euros, est financé sur les ressources de la Facilité en faveur des Etats fragiles (FEF), à hauteur de 7,10 millions d’euros, et du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) pour 3,16 millions d’euros. Il a pour but de contribuer à la sécurité alimentaire des populations en aidant au renforcement de la résilience des systèmes de productions agricoles et forestières.

Le PABVARC a bénéficié du premier financement extérieur du Plan d'action national d'adaptation aux changements climatiques (PANA) au Burundi. Il permettra notamment l’aménagement de vingt-six micro-bassins versants de la zone du projet, dont douze qui tiendront compte des risques climatiques, sur une superficie totale de 10 000 ha ; ainsi que le reboisement de 6 800 ha ; l’entretien de 150 km de pistes, dont 66 km de nouvelles pistes et 30 km de pistes qui seront latérisés ; la réhabilitation de 21 stations météorologiques et de 21 points d’observation hydrologiques, et la mise en place d’un système d’information et d’échange de données hydrométéorologiques fort utile pour l’adaptation aux changements climatiques.