Cameroun : la BAD va contribuer à l’amélioration de la santé des populations de Yaoundé avec un projet d’assainissement de 32 millions de dollars

23/01/2014
Share |

 

La Banque africaine de développement (BAD) a procédé du 15 au 21 janvier 2014 à Yaoundé, au Cameroun, au lancement de la deuxième phase du projet d’assainissement de Yaoundé (“PADY 2”). Financé par le Fonds africain de développement (FAD) du Groupe de la BAD, à hauteur de 20,99 millions d’Unités de Compte (UC) - environ 32 millions de dollars -, ce projet profitera à environ 2 millions de personnes, contribuant notamment à améliorer leurs conditions de  santé.

PADY 2 a pour objectif d’améliorer l’assainissement pluvial de Yaoundé et d’améliorer les conditions de  santé des populations.  Le projet vise aussi à réduire la pauvreté en milieu urbain, grâce à l’amélioration du cadre de vie et à la mise en œuvre de travaux à haute intensité de main-d’œuvre.  Il mettra également en œuvre des programmes d’information et de  sensibilisation des populations aux enjeux de l’assainissement.

En outre, le projet prévoit  la construction d’un canal de drainage long de 6 km sur le lit principal de la rivière du Mfoundi, quatre canaux de drainage  de 8 km sur les quatre affluents du Mfoundi et  une unité pilote de dépotage et de traitement des boues de vidange domestiques.

Pour  Jean Claude Mbwentchou, ministre de l’Habitat et du Développement Urbain,  «  ce projet va conférer un nouveau visage à la ville de Yaoundé et continuer à résoudre les problèmes d’assainissement. Il va surtout apporter un air frais aux populations de la  cité.»

Pour sa part, le représentant résident de la BAD au Cameroun,  Racine Kane, a réaffirmé l’engagement de son institution à renforcer le partenariat BAD-Cameroun à travers la mise en œuvre du PADY2.  Le projet, a-t-il indiqué s’inscrit dans le cadre de la promotion du développement des infrastructures.

La cérémonie de lancement a vu la participation du représentant du maître d’ouvrage, la Délégation du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé,  Gilbert Tsimi Evouna.  L’Agence Française de Développement (AFD), co-financier du projet, était représentée par son directeur adjoint pour le Cameroun, Martin Parent.


Comments

No comments have yet been posted, be the first to comment by using the form below:

*
*
* CAPTCHA
*
 

Explore what we do

Select a country

Explore our
activities