Dakar-Diamniado Toll Highway

07/09/2012
Share |


  • Coût total (BAD, Gvt, Bénéf.) :  328,14 millions d’UC
  • Financement FAD :  45 millions d’UC
  • Date d’approbation :  15/07/2010
  • Date de satisfaction 1er décaissement :  14/10/2010
  • Date de clôture :  31/12/2014
  • Montant décaissé (15/06/2012) : 41,4 millions d’UC
  • Taux de décaissement (15/06/2012)  :  92,01%   
  • Dernière supervision BAD :  juin 2012
  • Financement BAD au concessionnaire (OPSM) : 12 millions d’Euros (taux de décais. de 41%)

Objectifs

  • améliorer le fonctionnement général du système de transport pour soutenir la Stratégie de la Croissance Accélérée et pour promouvoir l’intégration régionale ;
  • assurer une liaison rapide entre le cœur de Dakar et Diamniadio, porte d’entrée d’un nouveau pôle de développement économique et améliorer le cadre de vie des populations riveraines.

Situation du projet

L’agglomération de Dakar représente 0.3 % du territoire national, abrite 25% de la population et concentre 80% de l’activité économique du pays. Pour résoudre le problème de mobilité urbaine due à l’enclavement géographique de Dakar, l’Etat du Sénégal a pris l’initiative de construire une autoroute reliant Dakar à Diamniadio (32 km – dont 25 km mis à péage), qui devrait également desservir le nouvel Aéroport International Blaise Diagne, à 42 km de Dakar. Le projet comprend, outre la construction de l’autoroute, la libération des emprises ; le recasement de plus de 5.000 ménages et l’aménagement du site de recasement de Tivaouane Peulh ; la restructuration de Pikine Irrégulier Sud ; ainsi que la gestion et le suivi de l’exécution du projet.

La Banque a également approuvé, au titre du guichet privé, un prêt de 12 millions d’euros au profit du concessionnaire « Eiffage », en charge de la construction et de la gestion de l’autoroute à péage.

Le taux d’exécution des travaux routiers est estimé à 75%. La fin des travaux est prévue en août 2013.

Quelques Résultats significatifs

  • Mobilité urbaine améliorée ;
  • Désenclavement de la métropole dakaroise et son arrière-pays ; et
  • Impulsion au mécanisme de PPP sur le continent – Exemple : la Banque a financé la visite en avril 2012 d’experts ougandais au Sénégal en vue d’un partage d’expérience dans le cadre du projet de l’autoroute à péage initié par le Gouvernement de l’Ouganda entre Kampala et Jinja, sous la forme d’un PPP.