Education et développement : le COMED de l’ADEA installé au sein de la Commission de l’Union africaine

04/11/2015
Share |

Jeudi 29 octobre 2015, à Addis-Abeba, le commissaire de l’Union africaine en charge des ressources humaines, des sciences et technologies, Martial De-Paul Ikounga, et la secrétaire exécutive de l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), Oley Dibba-Wadda, ont ratifié un addendum au Protocole d’accord qui lie leurs deux institutions, l’ADEA et la Commission de l’Union africaine (CUA). Cet addendum, signé en marge de la première session ordinaire du Comité technique spécialisé sur l'éducation, les sciences et les technologies (STC-EST), établit que la Commission de l'Union africaine hébergera le Groupe de travail de l’ADEA sur la communication pour l’éducation et le développement (COMED).

Ce partenariat arrive en temps opportun, alors que la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’UA en lien avec la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique (CESA 16-25) est sur le point de décoller.

La communication et la diffusion de l'information sont identifiés comme un élément clé de la plate-forme de mise en œuvre pour CESA 16-25.

Héberger le COMED à la CUA renforcera le partenariat stratégique qui lie l'ADEA et la CUA. La Commission de l’Union africaine voit en l’ADEA en un partenaire technique clé et comme l’agence d'exécution appelée à jouer un rôle encore plus important dans la coalition des partenariats en faveur de la mise en œuvre du CESA 16-25. Héberger le COMED au sein de l'UA, en son Département des ressources humaines, de la science et de la technologie, aidera à offrir une meilleure visibilité au travail d’excellence qu’accomplissent ensemble l'ADEA et la CUA. En outre, cela permettra aux États membres et aux parties prenantes d'avoir accès aux informations et aux connaissances nécessaires pour pouvoir asseoir leurs politiques et cadres continentaux respectifs, et de participer aux discussions intra-africaines comme internationales.

Faisant office de forum d’échanges d’idées et de partage du savoir entre les différentes parties prenantes dans le secteur de l’éducation, le COMED travaillera tout à la fois à promouvoir le dialogue et le consensus autour des programmes et des politiques d’enseignements, et à concevoir puis mettre en œuvre  une stratégie de communication dédiée à l’Agenda de l’éducation africain post-2015 – lequel s’inscrit dans la droite ligne des Objectifs de développement durable (ODD). Le COMED a mis sur pied un réseau composé de plus de 1200 journalistes et experts en communication, issus des 54 États membres de l’Union africaine.

Martial De-Paul Ikounga et Mme Dibba-Wadda en sont fermement convaincus : héberger le COMED de l’ADEA au sein  de la Commission de l’Union africaine renforcera la coopération existant entre les deux institutions, promouvant ainsi la communication en faveur de l’éducation, facilitant le partage des connaissances, et appuyant les débats publics en la matière, tant en Afrique qu’à l’extérieur du continent.

_____________________

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue politique. Elle sert de catalyseur de réformes, de politiques et de pratiques prometteuses dans le secteur de l’éducation, à travers une mutualisation des réflexions, des expériences, des enseignements tirés et des savoirs acquis. L’ADEA a notamment pour objectif d’encourager les échanges entre les ministères de l’Éducation et les agences de développement. Le Bureau de l'UA sur l'éducation, la science et la technologie agit également comme le Bureau pour l'ADEA, en maintenant ainsi un partenariat entre l'ADEA et la CUA.