Guinea : AfDB Group Supports Rehabilitation of Tombo-Gbessia Road

30/04/2009
Share |

Tunis, le 29 avril 2009 - Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet concessionnel du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé l’octroi d’un don supplémentaire de 5,17  millions d’unités de comptes (UC), soit  7,7 millions de dollars, pour financer le projet de Réaménagement de la route Tombo-Gbessia en Guinée.

Le projet est financé conjointement par le FAD, l’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement guinéen et parallèlement avec les autres bailleurs de fonds : la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique  (BADEA), le Fonds koweïtien de développement (FKD), le Fonds saoudien de développement (FDS) et le Fonds de l’Organisation des pays producteur du pétrole (OPEP).

Le Protocole d’Accord du don  avait été signé le 22 juillet 2005, et les conditions de décaissement sont en voie d’être réalisées. Le don supplémentaire vise à combler une partie de l’écart qui s’explique par la tendance à la hausse générale des coûts de construction, les délais pris dans le processus d’acquisition, la fluctuation de l’UC par rapport au franc guinéen et à l’euro, ce qui réduit l’enveloppe financière disponible. De plus, la situation socio-politique en Guinée n’est pas propice à l’engagement des entreprises.

Le projet de réaménagement de la route Tombo-Gbessia s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale de la Guinée, qui vise à renforcer la contribution du transport routier au développement économique et social du pays. Le projet est en conformité avec la Stratégie d’intervention de la Banque en Guinée pour la période 2005-2009,  et s’appuie sur le pilier I intitulé « le renforcement des infrastructures de base et des secteurs porteurs de croissance » du DRSP de la Banque.

L’objectif sectoriel du projet est d’améliorer les infrastructures de transport, en vue d’accroître leur contribution au PIB et de désenclaver les zones défavorisées. Au niveau spécifique, le projet vise à améliorer la fluidité du trafic et de réduire le coût et le temps de transport sur la route Tombo-Gbessia, à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations de Conakry et à renforcer les capacités techniques opérationnelles de la Direction nationale des investissements routiers (DNIR) et de la Direction nationale de la dette et des investissements publics (DNDIP).

Les avantages attendus du projet sont liés aux effets de désengorgement de Conakry, l’amélioration de l’accessibilité du port de Conakry, seul port de commerce de la Guinée, de l’aéroport international de Conakry-Gbessia, l’accroissement et de la mobilité des personnes et des biens.

Les avantages économiques quantifiables attendus à partir de la mise en service de l’ensemble de la route concernent une réduction moyenne de 30 à 40 %, du coût d’exploitation des véhicules (CEV), une réduction moyenne de 40 % du coût d’entretien de la route et un gain de temps de plus de 80 %.
La réalisation du programme va contribuer au renforcement de la coopération et à l’intégration économique régionale, par la réduction des barrières non tarifaires et les coûts. Elle permettra le développement des activités commerciales le long du corridor du fait des économies provenant de la réduction des prélèvements illicites le long du corridor.

L'exécution de l’ensemble du projet s'étendra jusqu’en  juin 2011.

________________________________________
*1UC = 1,49 507 $EU = 7346,4 GNF  au 29/04/2009


Related Sections