La BAD restitue les résultats préliminaires du Profil Genre de Madagascar

17/10/2016
Share |

La Banque africaine de développement (BAD), en collaboration avec le Ministère de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme de Madagascar, ont  lancé le processus d’élaboration du Profil Genre de Madagascar.

L’objectif de cette étude est de  rendre disponibles les données désagrégées par sexe dans les domaines prioritaires de la Banque « le Top5 » notamment : Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de la vie des Africains.

L’étude permet également d'établir clairement dans quelle mesure la dimension genre peut être intégrée  dans le Document de Stratégie pays de la Banque à Madagascar pour la  période 2017-2021, ainsi que  dans toutes les autres opérations de la Banque à Madagascar. 

Le Profil Genre analyse les causes et les conséquences des disparités de genre identifiées et propose des recommandations en vue de pallier à cette situation. Le document est un outil de référence pour les équipes de projets à la Banque, car il va mettre à disposition les informations à prendre en compte dès la phase de l’identification des projets jusqu’à leur évaluation et mise en œuvre.

Au cours de l’élaboration du Profil Genre de Madagascar, les entretiens individuels et les groupes de discussions ont été conduits par la Spécialiste en genre de la BAD, Egidia Rukundo et l’experte internationale d’origine Malgache, Noroarisoa  S. Ravaozanany. Ces entretiens ont visé les Ministères, les Organismes des Nations Unies, les Universités, les partenaires au développement, tandis que les groupes de discussion ont regroupé les membres de la société civile ainsi que d’autres partenaires au développement.

L’atelier de restitution des résultats qui s’est tenu  le vendredi 30 Septembre 2016, au bureau de la BAD à Madagascar, à Antananarivo,  a réuni  une cinquantaine de partenaires de la BAD qui ont été impliqués dans l’élaboration de cette étude. 

L’objectif de l’atelier est de présenter et d'examiner les premières conclusions, de valider les données, de fournir des informations supplémentaires, de favoriser le débat sur les questions essentielles et d’expliquer les prochaines étapes.

Dans son mot d’ouverture, le Représentant de la Banque à Madagascar, Abdelkrim Bendjebbour a souligné l’engagement de la Banque dans la promotion du genre et autonomisation des femmes dans toutes les opérations de la Banque et à Madagascar en particulier. Comme il l’a indiqué, la promotion du genre est considérée comme l’un des domaines d’intérêt particulier qui doit être transversal dans la Stratégie de la Banque 2013-2022 ainsi que dans les cinq domaines prioritaires « le TOP 5 ».  

Le Représentant  résident de la Banque à Madagascar, a également montré la pertinence du Profil Genre de Madagascar, qui facilitera l’intégration du genre dans le Document de Stratégie pays (DSP) tout au long de son processus d’élaboration et de mise en œuvre. Le DSP de Madagascar 2017-2021,  sera axé essentiellement sur le développement des infrastructures de l’énergie, de transport et d’eau pour soutenir la croissance inclusive, le renforcement de la gouvernance pour la transformation de l’agriculture et pour l’agro-industrie.

Pour rappel, en 2014, la Banque a adopté la Stratégie Genre 2014-2018, ainsi que le plan d’action pour son opérationnalisation. La stratégie genre en évaluation à mi-parcours clarifie le rôle de la Banque dans l’intégration du genre dans ses opérations ainsi que dans les pays membres régionaux. 


Related Sections

Contacts