La réunion de haut niveau des compagnies aériennes Africaines se donne douze mois pour la mise en place de l'agence d'execution objet de la décision de Yamoussoukro

30/05/2006
Share |

La réunion de haut niveau des compagnies aériennes Africaines se donne douze mois pour la mise en place de l'agence d'execution objet de la décision de Yamoussoukro

Tunis le 30/05/06 - La réunion de haut niveau des compagnies aériennes africaines, relative à « la stratégie de développement de l’industrie du transport aérien en Afrique », organisée à Tunis les 29 et 30 mai 2006, par la Commission de l’Union Africaine en collaboration avec le Groupe de la Banque Africaine de Développement, la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique et l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), a clôturé ses travaux en adoptant une série de recommandations dont, notamment:

  • Pour le thème 1: Cadre institutionnel et de normalisation
    • Création de l’Agence d’Exécution : L’Agence d’Exécution doit être mise en place dans un délai de douze (12) mois à compter de juin 2006. En attendant la création de cette Agence, une équipe projet avec un mandat clair doit être désignée par la Commission de l’Union Africaine pour accélérer cette création.
  • Pour le thème 2: Développement du réseau intra-africain des services aériens
    • Développer les accords commerciaux entre les compagnies pour permettre un maillage du réseau Africain.
    • Développer les accords de coopération et de partenariat entre les petites et les grandes compagnies du continent par la mise en commun des avantages compétitifs de chacune.
    • Harmoniser les redevances aéronautiques au niveau continental.
  • Pour le thème 3: Réponse africaine à la globalisation du transport aérien
    Développer une stratégie commune aux pays africains pour les négociations avec les pays tiers, incluant l’Union Européenne. La stratégie devra prévoir une période transitoire qui permettra dans l’intervalle aux pays africains de renforcer leur industrie de transport aérien.
  • Pour le thème 4: Financement du secteur aéronautique
    • Renforcement des capacités institutionnelles et opérationnelles (centre de formation, de maintenance…)
    • Etude de faisabilité d’un fond d’investissement dans le secteur du transport aérien africain: Les requêtes de financement de ces différentes actions seront préparées sous l’égide de l’Union Africaine et soumises à la Banque Africaine de Développement.

A l’issue de leurs travaux, les participants à la réunion de haut niveau des compagnies aériennes africaines, se sont félicités de la franchise et de la richesse des débats qui ont permis d’aboutir à des résultats encourageants pour le devenir du transport aérien en Afrique.


Contacts

Lotfi Madani Phone: +216 71 10 31 98