La stratégie de la Banque pour l’emploi des jeunes au cœur de la préparation de la journée nationale du partenariat Etat/secteur privé de la Côte d’Ivoire

05/09/2016
Share |

La Banque africaine de développement appuie le Gouvernement de la Côte d’Ivoire pour l’organisation de la deuxième édition de la Journée Nationale du Partenariat (JNP) Etat/Secteur Privé, prévue pour se tenir le 29 septembre 2016 sous le Haut Patronage de Daniel Kablan Duncan, Premier Ministre, Ministre de l’Economie, des Finances et du Budget de Côte d’Ivoire. Dans le cadre des travaux préparatoires, le Comité de concertation Etat/Secteur Privé a mis en place un groupe de travail sur le thème « Enjeux d’un dialogue public privé constructif pour la promotion de l’emploi jeunes et de l’entrepreneuriat », placé sous la supervision de l’équipe de mise en œuvre de la Stratégie de la BAD pour l’Emploi des Jeunes en Afrique.  Trois missions principales sont attribuées au groupe du travail, à savoir:

  • s’approprier l’expérience de la BAD en matière de promotion de l’emploi des jeunes et de l’entrepreneuriat,
  • faire l’état des lieux des dispositifs publics et privés de promotion de l’emploi des jeunes et de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire,
  • définir les perspectives pour la promotion de l’emploi des jeunes et de l’entrepreneuriat.

A la suite de deux sessions d’échanges, les membres du groupe ont tenu un atelier le mercredi 24 Août 2016 au sein de la Banque avec la participation effective d’organisations de jeunes, et de jeunes entrepreneurs. L’atelier a permis de consolider les différentes expériences, de tirer des leçons, et de formuler des recommandations pour une meilleure synergie d’actions Etat/Secteur Privé pour l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes en Côte d’Ivoire. Les principales recommandations formulées sont les suivantes :

1.  l’amélioration de la communication autour des projets et programmes de l’Etat et du secteur privé, des réformes et des mesures incitatives à l’entrepreneuriat, à la création d’entreprises et à l’embauche (code des investissements, facilités d’accès aux marchés publics pour les Petites et Moyennes Entreprises, etc.),

2.  le renforcement de la coordination entre les différents départements ministériels pour éviter les duplications et le gaspillage de ressources, et pour une approche cohérente face aux partenaires techniques et financiers,

3.  la mise en place d’un dispositif d’accompagnement pour les jeunes entrepreneurs sur le long terme afin de réduire le pourcentage d’échec,

4. le renforcement de l’implication du secteur privé aux initiatives étatiques et vice versa,

5. l’élaboration d’un programme fédérateur pour l’emploi des jeunes entre les différentes parties prenantes à soumettre au Gouvernement,

6.  la pérennisation de la plateforme d’échanges, au-delà la Journée Nationale de Partenariat, afin que les différents acteurs continuent à se rencontrer pour mieux coordonner leurs interventions.

Un groupe restreint se réunira le mercredi 7 septembre pour finaliser les propositions du groupe de travail avant la présentation qui sera effectuée au cours de la Journée Nationale du Partenariat Etat/Secteur Privé 2016.