Le FAD encourage la reprise du secteur agricole en Sierra Leone

02/03/2005
Share |

Le conseil d’administration du FAD a approuvé l’octroi d’un prêt de 15, 53 millions de dollars EU soit l’équivalent de 10 millions d’UC* et d’un don de 3,10 millions de $EU (2 millions d’UC) pour financer le projet de réhabilitation du secteur agricole (ASREP)

Dans l’objectif d’accroître la production agricole et d’améliorer les revenus des agriculteurs, le projet comporte les trois volets suivants:

  • L’appui à la production agricole
  • Le renforcement des capacités
  • La gestion et coordination du projet.

L’objectif est de renverser la tendance dans le secteur agricole en incitant les agriculteurs à retourner dans leurs fermes à travers la restauration de l’infrastructure et des services nécessaires. La fourniture des services agricoles reposera, en particulier, sur les structures disponibles au niveau des communautés rurales.

Le projet se fondera sur une approche de développement communautaire, marquée par la participation active des bénéficiaires du projet dans la mise en œuvre et le suivi des interventions.

Le projet concernera plus d’un tiers du territoire national, couvrant cinq des douze districts que compte le pays, soit 35 % de la population de la Sierra Leone. Les principaux bénéficiaires du projet sont les petits agriculteurs de ces districts, organisés en groupements d’agriculteurs. Les bénéficiaires directs du projet sont estimés à 20 000 familles agricoles (soit environ 140 000 personnes). La plupart de ces paysans viennent d’arriver sur leurs terres après avoir été déplacés par la guerre. La majorité de ces rapatriés sont des femmes et constituent les principaux acteurs du projet.

Elles tireront parti également de l’amélioration des infrastructures, dans la mesure où elles pourront transporter facilement les intrants agricoles vers les exploitations et écouler leurs marchandises. En outre, elles bénéficieront de la réhabilitation des marchés et des stages de pratique de terrain. Les entrepreneurs privés seront associés aux services d’approvisionnement de commercialisation, de transport et de transformation des produits agricoles, renforçant ainsi les activités économiques de la zone. Le projet devrait accroître de façon substantielle la production alimentaire ainsi que les revenus des agriculteurs, réduisant ainsi à terme la pauvreté et garantissant la sécurité alimentaire dans le pays. Parallèlement, les travaux de réhabilitation de l’infrastructure rurale et la participation prévue des communautés à leur exécution contribueront également à l’amélioration des moyens de subsistance des populations grâce à la fourniture de services de santé en milieu rural, à l’exécution de programmes d’alphabétisation, à la sensibilisation sur le VIH/sida et le paludisme.

Les opérations du Groupe de la Bad en Sierra Leone ont commencé en 1969. Ses engagements y sont, à ce jour, de 351 millions de dollars EU pour 39 opérations.

*1 UC = 1.55301 $EU au 01/01/2005