Le Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA) soutient les femmes commerçantes au Togo

19/06/2015
Share |

Le 15 juin 2015 à Lomé, la Banque africaine de développement (BAD) et le Gouvernement du Togo ont signé un accord de don du Fonds d’assistance au secteur privé africain (FAPA), d’un montant de 817 146 dollars EU (488,6 millions de francs CFA), au titre d’appui à la reconstruction des marchés et aux commerçants de Kara et Lomé.

La lettre d’accord de don a été signée par Serge Marie N’guessan, Représentant résident de la BAD au Togo, et Adji Otèth Ayassor, Ministre de l’économie et des finances. Ce don, octroyé par le Fonds d'assistance au secteur privé africain (FAPA) logé à la BAD, est soutenu par le gouvernement du Japon, la BAD, et le gouvernement d'Autriche.

Faisant suite respectivement à l’aide d’urgence de la BAD, le 27 septembre 2013 d’un montant d’un millions d’UC (831 millions de francs CFA) et à son appui à la reconstruction des marchés et aux commerçants de Kara et de Lomé (PARMCO), pour un montant total de 3,58 millions d’UC (2,975 milliards de FCFA), ce don rentre dans le cadre d’un programme de renforcement de capacités des femmes commerçantes, visant à redynamiser et à moderniser le secteur du commerce dans le pays.

Le don servira à renforcer les capacités des commerçantes des marchés de Lomé et de Kara à travers la sensibilisation et la formation sur les pratiques de gestion de base, ainsi que la formation des femmes chefs d’entreprises du Togo pour le développement de leurs affaires. Par ailleurs, il appuiera la formation des agents de crédits des institutions de micro finance sur l'évaluation des risques des PME, la gestion des risques bancaires, ainsi qu’une initiation à la prise en considération du genre dans le financement des PME.

FAPA  est un fonds thématique multi-donateurs qui octroie  des subventions pour le renforcement des capacités, le capital d’amorçage et les services de conseils afin d’appuyer la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé de la Banque. Le portefeuille  FAPA comprend des projets régionaux mais aussi nationaux visant à améliorer l'environnement des affaires, le renforcement des systèmes financiers, la construction d’infrastructure compétitive, la promotion des échanges et le développement des micros, petites et moyennes entreprises. Les gouvernements du Japon et de l'Autriche et la Banque africaine de développement, sont des contributeurs actifs, qui à ce jour ont octroyé  plus de 60 millions de dollars.  Jusqu’à aujourd’hui, 56 projets ont été financés dans 38 pays à travers le continent africain.

De plus amples informations relatives au FAPA  peuvent être obtenues à partir du lien suivant : http://www.afdb.org/en/topics-and-sectors/initiatives-partnerships/fund-for-african-private-sector-assistance/enhanced-private-sector-assistance-for-africa-epsa-initiative/