Le Maroc ratifie l’accord portant création de la Facilité africaine de soutien juridique de la BAD

01/07/2013
Share |

Le Royaume du Maroc a ratifié  le 28 juin 2013 à Tunis l’accord portant création de la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF), un instrument abrité par le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).  La signature a été apposée par l’ambassadeur du Maroc en Tunisie, Mohamed Fredj Doukkali. La Facilité était représentée par Carmen Da Costa, Conseillère juridique et Secrétaire de la Facilité.  
 
L’ambassadeur Doukkali s’est félicité de l’adhésion de son pays à la Facilité dont  l’importance est reconnue en matière de renforcement des capacités juridiques des pays, notamment dans le cadre de contrats commerciaux complexes. Pour sa part, la Facilité, par la voix de Da Costa, a remercié le Maroc d’avoir transmis l’instrument de ratification de l’accord.  
 
Elle a également indiqué que le pays Maroc est parmi les premiers en Afrique à avoir signé l’accord portant création de la Facilité le 12 septembre 2008.  «Le Royaume du Maroc a toujours assuré un soutien solide à la Facilité…, notamment à travers sa participation importante à son Conseil de gouvernance,» a-t-elle affirmé.  Et d’ajouter que la Facilité se réjouit de pouvoir continuer de bénéficier de l’appui du Maroc.
 
La cérémonie a eu lieu en présence de l’administrateur de la BAD représentant le Maroc, Mohamed Mahroug, de la Vice-présidente Secrétaire générale de la BAD, Cecilia Akintomide, et  du Conseiller juridique général de la BAD, Kalidou Gadio.


Submit your comments

No comments have yet been posted, be the first to comment by using the form below:




CAPTCHA


Explore what we do

Select a country

Explore our
activities