Le président de la BAD en visite officielle au Maroc

18/07/2016
Share |

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, se rend au Royaume du Maroc pour une visite de travail, du 19 au 23 juillet 2016.

Il s’agit de la première visite officielle du président de la BAD au Maroc depuis qu’il a pris ses fonctions, le 1er septembre 2015.

Durant son séjour, le président Adesina s’entretiendra avec de hauts responsables marocains, notamment le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane ; le ministre de l'Economie et des Finances, Mohammed Bouissaid ; et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération également gouverneur de la BAD pour le Maroc, Salaheddine Mezzouar. Une réunion de travail est également au programme avec le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch ; le ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah ; le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara ; et avec le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Le président de la Banque devrait aussi rencontrer Mustapha Bakkoury, président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), et Mostafa Terrab, PDG de l’Office chérifien des phosphates (OCP) ; ainsi que Miriem Bensaleh-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Au troisième jour de sa visite, le 21 juillet 2016, le président Akinwumi Adesina assistera à l’assemblée générale d’Africa50, fonds panafricain dédié aux infrastructures basé à Casablanca, en sa qualité de président du Groupe de la BAD et de président du Conseil d’administration du fonds, créé à l’initiative de la Banque.

Enfin, cette visite de travail s‘achèvera sur une visite du site de la centrale solaire Noor à Ouarzazate, un projet emblématique dans les énergies renouvelables et dont la BAD est l’un des principaux bailleurs de fonds.

Membre fondateur et actionnaire régional de poids de la Banque, le Maroc en est le premier client. En près de cinquante ans de collaboration, la Banque lui a alloué plus de 9,5 milliards d’euros de financements.

Le portefeuille en cours de la BAD au Maroc compte 29 opérations (14 prêts et 15 dons), dont plus de la moitié en faveur du secteur de l’énergie (50,2 %), suivi des transports (21,9 %), du secteur de l’eau et assainissement (13,8 %) et de l’agriculture (8,9 %). Les projets multisectoriels (4,3 %), ceux du secteur privé (0,8 %) et du social (0,1 %) complètent l’ensemble. 

Cette visite du président de la BAD au Royaume s’inscrit dans le cadre de l’engagement constant de la Banque à œuvrer à la transformation économique de l’Afrique, avec pour objectifs de stimuler une croissance tout à la fois plus inclusive et et durable.