Maroc : la BAD prête 116 millions d’euro en faveur de la formation et de l’emploi

30/07/2013
Share |

Nizar Baraka, ministre marocain de l’Economie et des Finances, et Amani Abou-Zeid, représentante résidente du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc, ont procédé, vendredi 26 juillet 2013 à Rabat, à la signature d’un accord de prêt d'un montant de 100 millions d’unités de compte (soit 116 millions d’euros), destiné à financer le Programme d'appui à l'adéquation formation emploi (PAAFE).

L’accord vise à soutenir les réformes du système éducatif et de formation professionnelle marocain, en vue d'optimiser l'employabilité des jeunes et l’adéquation des offres de formation avec le marché de l’emploi. Ce programme devrait directement bénéficier à 880 000 élèves de l’enseignement secondaire qualifiant, 510 000 étudiants, 370 000 stagiaires des filières de formation professionnelle, à 30 000 chômeurs sans qualification, ainsi qu’aux entreprises des branches professionnelles ciblées.

En marge de la cérémonie, ont également été signées les lettres d'accord portant sur deux dons émanant du fonds fiduciaire multidonateurs :

  • Un don au profit du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de 300 000 unités de compte (soit 344 000 euros), visant à financer un projet d'assistance technique pour l'identification des besoins en compétences du secteur du bâtiment et des travaux publics. Ce projet a pour objectifs d'améliorer le plan de formation, et d'élaborer le répertoire des emplois/métiers et des référentiels des emplois/compétences et de mettre en place un plan de renforcement de capacités de la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP). Cette assistance bénéficiera à 60 000 lauréats environ chaque année .
  • Un don au profit du ministère chargé des Relations avec le parlement et la société civile, de 290 000 unités de compte (soit 335 200 d'euros), pour financer un projet d'assistance technique en faveur du dialogue national sur les nouveaux rôles constitutionnels de la société civile. Ce don aidera à mettre en place des textes législatifs qui réglementent l’intervention de la société civile dans la sphère publique – ce, afin de consacrer la démocratie participative.

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence de Driss El Azami El Idrissi, ministre délégué auprès du ministre de l'Economie et des Finances chargé du Budget, Lahcen Daoudi, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Mohamed El Ouafa, ministre de l'Education nationale, Abdelouahed Souhail, ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, et El Habib Choubani, ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile.


Submit your comments

No comments have yet been posted, be the first to comment by using the form below:




CAPTCHA


Explore what we do

Select a country

Explore our
activities