"STEG, dedicated to ensure a flawless quality of supply"-Interview with Mr Othman Ben Arfa, CEO, STEG

14/10/2009
Share |

Othmen Ben Arfa

Q: M. le président-directeur général, pourriez-vous nous rappeler ce que ce prêt permettra de consolider en matière de performances du réseau de distribution d’électricité de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) ?

R: Le contrat de prêt que nous venons de signer est le 8ème que nous concluons avec la BAD entérinant ainsi, un partenariat de près de 30 ans. Les six premiers prêts ont été exclusivement réservés au financement des projets d’électrification rurale alors que les deux derniers sont destinés au financement partiel des projets d’assainissement et de restructuration des réseaux de distribution de l’électricité.

Le cout global de ce prêt, rappelons-le, s’élève à 47.570 Millions d’euros soit l’équivalent de 90 Millions de DT.

En fait, la STEG qui a réussi à relever les défis de l’électrification, s’est attelée depuis 2002 à parfaire les performances de son réseau de distribution d’électricité. Il v a sans dire que les réseaux de distribution d’électricité ont sans cesse besoin d’entretien et de maintenance. La STEG, soucieuse d’assurer une qualité de fourniture sans faille, anticipe dans le cadre de ses options stratégiques, par la mise en place de programmes pluriannuels lui permettant de fournir à sa clientèle un produit toujours meilleur, notamment pour les zones industrielles, touristiques et urbaines de forte densité.  

Q: Avec  la généralisation de l’accès à l’électricité en Tunisie, la STEG est une référence  en matière d’électrification dans le Continent. Envisagez-vous de  faire bénéficier de votre expertise d’autres pays africains ?

R: La Tunisie est en effet, considérée comme modèle compte tenu des taux d’électrification exemplaires atteints et qui sont comme vous le savez de 99,8 % en milieu urbain et de 98,8 % en milieu rural. La réussite du modèle tunisien en la matière lui a valu le respect  et la considération à l’échelle internationale aussi bien pour les résultats obtenus que pour la technique utilisée et le schéma de financement adopté. Pour la valorisation et la fructification de ce savoir faire, nous avons œuvré pour la création en octobre  2006 de notre filiale STEG International Services, justement dans l’esprit de valoriser d’une manière structurée et professionnelle, l’expérience et le savoir faire ainsi que le capital confiance acquis par les différents corps de métiers de l’entreprise mère. La création de cette filiale a été dès son démarrage un succès eu égard au nombre important de projets et de demandes d’assistance provenant de plusieurs sociétés homologues de pays africains et arabes et ce, dans divers domaines allant des études, à la supervision de travaux de montage de centrales, à la révision d’unités de production d’électricité en passant par l’électrification rurale.   

Pour le continent africain, la question de l’électrification rurale continue à se situer parmi les premières priorités, avec une infrastructure électrique et des interconnexions encore à leurs prémisses et des ressources énergétiques limitées. Notre filiale STEG International Services a su aisément, créer des convergences et de réelles stratégies d’investissement et de partenariat et mettre ainsi, en place une dynamique internationale de développement et de coopération notamment SUD/SUD et basée sur le principe gagnant/ gagnant. Les deux  contrats signés avec la  société  rwandaise d’électricité (RECO) pour la réalisation de projets pilotes d’électrification rurale en est un pas non négligeable sur cette voie.


Related Sections

Contacts