The AfDB Fosters Water Supply to Tunisia’s Rural People

19/10/2011
Share |


La Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement tunisien ont signé aujourd’hui un accord de financement de 183 millions de dinars tunisiens (95 millions d’euros). Ce financement vise à soutenir le renforcement de l’accès à l’eau potable dans les zones rurales, une des priorités de la Tunisie.

Cet accord de prêt contribuera à la réalisation du Programme tunisien d’alimentation en eau potable dans les zones rurales. Le programme prévoit la construction et la réhabilitation de réseaux d’alimentation en eau potable ainsi que le renforcement des capacités de gestion des réseaux et des infrastructures.

Le programme sera réalisé à travers la Direction générale du génie rural et de l’exploitation des eaux (DGGREE) et les Commissariats régionaux de développement agricole (CRDA). Il profitera aux populations rurales les plus déshéritées de 20 gouvernorats (préfectures).

Plus de 350 000 habitants devraient ainsi avoir accès à l’eau potable en 2016, date d’achèvement du programme. Cela permettra d’augmenter le taux de desserte, le faisant passer à 98 pour cent, conformément aux objectifs du XIIe Plan de développement économique et social de la Tunisie.

MM. Abdelhamid Triki, ministre de la Planification et de la coopération internationale, et Gilbert Mbesherubusa, directeur Transport et technologies de l’information à la BAD, ont procédé à la signature de l’accord de prêt.

M. Mbesherubusa, représentant le vice-président Infrastructure de la BAD, a souligné que « ce programme permettra aux habitants des localités les plus dispersées, les plus difficiles d’accès, les plus isolées et les plus démunies, de disposer de l’eau potable en permanence ».  

M. Sering Jallow, directeur du département Eau et assainissement de la BAD, a rappelé que « l’accès à l’eau potable est d’une importance capitale pour assurer le bien-être des populations, sans oublier la nécessité d’une gestion intégrée  des ressources en eau, dont dépend aussi le développement socio-économique de la Tunisie »

M. Jacob Kolster, directeur du département régional, Afrique du Nord,  à la BAD, a indiqué  que « le programme s’inscrit dans le cadre de l’engagement de la BAD à soutenir la transition économique et sociale de la Tunisie, en contribuant à  la réduction des disparités régionales, la création d’emplois, et  l’amélioration de la participation et du contrôle citoyen dans la gestion des affaires publiques.»

La BAD soutient la transition économique et sociale tunisienne

Depuis janvier 2011, la BAD a financé plusieurs opérations pour aider la Tunisie à réussir sa transition économique et sociale. Un programme d’appui à la gouvernance et au développement inclusif d’un montant de 500 millions de dollars EU a été financé, en mai 2011 par la BAD. Ce programme a été précédé par l’octroi, en mars 2011, d’un don d’un million de dollars EU à titre d’aide d’urgence visant à aider les personnes déplacées et les réfugiés à la frontière tuniso-libyenne. Cette opération a été suivie en juin, par un don de 700 000 dollars EU de la Facilité africaine de soutien juridique, logée à la BAD, au  comité tunisien chargé du recouvrement des avoirs détournés par l’ancien régime. La BAD a, en outre, octroyé en juin  et juillet 2011 deux financements de montants de 185,45 millions de dollars et 50 millions de dollars EU pour la réalisation de l’autoroute Médenine Ras Jedir et une ligne de crédit aux petites et moyennes entreprises, respectivement. Enfin, en juillet 2011, la BAD a pris une participation de 20 millions d’euros dans le fonds d’investissement Maghreb Private Equity Fund III (Tuninvest Finance Group), pour soutenir les investissements dans le secteur privé au Maghreb.