The "African consensus" of the African Economic Conference

01/11/2010
Share |

La conférence économique africaine s’est terminée sur un consensus, « le consensus africain », celui des experts et des institutions économiques et financières du continent. Il va servir de cadre dans les prochaines années pour repenser la croissance économique en Afrique.

C’est ce qui s’est dégagé des échanges entre les journalistes et les coorganisateurs de l’événement  au cours de la conférence de presse de clôture du 29 octobre à Tunis. MM  Mthuli Ncube, l’économiste en chef de la BAD, Emmanuel Nnadozie, directeur de la division du développement économique et du NEPAD à la l’UNECA, et Pedro Conceicao, chef économiste du bureau régional Afrique du PNUD, ont souligné que ce sont les études et le travail des meilleurs économistes et chercheurs du continent qui ont nourri les réflexions pour arriver à établir les quatre piliers prioritaires du consensus africain.

Ces piliers représentent les défis auxquels l’Afrique doit faire face dans les prochaines années afin d’assurer une croissance économique durable et forte : l’importance d’une bonne gouvernance, le développement de l’infrastructure et du secteur privé,  la nécessité de mobiliser les ressources du continent, tout en respectant au mieux les contraintes environnementales pour atténuer les risques du changement climatique.