The President of the African Development Bank: Commander of the National Order of Mali

24/09/2007
Share |

Bamako, Mali, le 24 septembre 2007 – M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement, a été élevé, samedi à Bamako, au rang de Commandeur de l’Ordre national du Mali par le président Amadou Toumani Touré.

« C’est toute la Banque africaine de développement qui est décorée à travers ma modeste personne, a déclaré le président Kaberuka à la presse après sa décoration. C’est un honneur pour moi, pour la banque et pour son personnel, dont le travail exemplaire est ainsi récompensé. Cette distinction, que je reçois avec émotion, témoigne de l’exemplarité de nos relations et nous incite à œuvrer davantage pour le développement de notre continent. »

Outre son audience avec le président de la République du Mali, M. Amadou Toumani Touré, le président Kaberuka s’est également entretenu avec le Premier ministre et les premiers responsables de l’administration et des institutions maliennes. Les discussions ont porté notamment sur le renforcement de la coopération entre la Bad et le Mali.

La visite officielle du président Kaberuka au Mali a également comporté, comme il en a instauré la tradition depuis qu’il a pris les rênes de l’institution en 2005, une visite de projet pour mesurer la réalité des impacts des projets de la Bad. Il s’est à ce propos déclaré satisfait de l’impact de l’importante infrastructure hydro-agricole financée par la BAD au Mali, dans le cadre du projet d’aménagement des plaines du Moyen Bani, le seuil de Talo, auquel il a consacré une visite de terrain. Imposant ouvrage d’art, le seuil de Talo est un outil de maîtrise de l’eau mais également un moyen de franchissement du fleuve, rapprochant les producteurs des centres de commercialisation et de consommation, ainsi qu’un facteur de sécurité alimentaire, d’augmentation des revenus des populations environnantes et d’amélioration de leurs conditions sanitaires et sociales. Fierté de la coopération entre le Bad et le Mali, le seuil de Talo avait été inauguré par le président Touré en début d’année.

Parmi les grandes interventions structurantes que la Bad entend financer au Mali, le projet agro-industriel sucrier de Markala bénéficie d’un intérêt marqué de la part de l’institution. Bâti sur partenariat public-privé, ce projet, comme le seuil de Talo, est multidimensionnel: création d’importantes opportunités d’emploi, augmentation des exportations, amélioration des revenus et des conditions de vie des populations... S’il s’agit là d’une reprise des opérations de la Bad dans le secteur privé malien, le président Kaberuka a insisté sur la nécessité d’améliorer le climat des affaires pour attirer l’investissement.

Depuis le début de ses opérations au Mali en 1970, le Groupe de la BAD lui a octroyé 92 prêts et dons d'un montant global net d'annulations d’environ 476 milliards FCFA, en faisant l’un des partenaires au développement privilégiés du Mali. Cette importance est également visible dans le volume du portefeuille actif de la Bad dans le pays, qui s’élève à 400 millions de $ (environ 165 milliards de FCFA). Aujourd’hui, avec l’ouverture du bureau national, la BAD a renforcé sa présence au Mali et a amélioré la gestion du portefeuille. Le président a expliqué à ses interlocuteurs maliens que l’ouverture de ce bureau s’inscrit dans un vaste programme de décentralisation visant au déploiement de 25 bureaux régionaux ou nationaux sur l’ensemble du continent, progressivement dotés de pouvoirs de plus en plus étendus.


Contacts

Chawki Chahed Phone: +216 71 10 27 02