Tunisia: AfDB Finances Study on Protecting against Floods

09/10/2009
Share |

Tunis, le 7 octobre 2009 – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 6 octobre 2009 à Tunis, l’octroi d’un don d’un montant de 579 558 Unités de comptes (UC), soit l’équivalent de 625 923 euros, afin de financer une étude de protection contre les inondations des zones nord et est du grand Tunis.

L’objectif spécifique de l’étude est la protection rapprochée des zones Nord et Est du Grand Tunis, comportant quatre gouvernorats (Tunis, Ariana, Ben Arous et Mannouba). L’étude devra permettre de dimensionner les ouvrages de protection de ces zones contre les inondations et d’assainissement des eaux pluviales engendrées par les crues exceptionnelles. Elle aboutira à l’élaboration des dossiers de consultation pour l’exécution de ces travaux. Elle devra également donner une estimation des coûts liés à la réalisation des ouvrages.

Toute la responsabilité du suivi de l’étude reviendra à la Direction de l’hydraulique urbaine (DHU) du Ministère de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire (MEHAT) qui sera l’agence d’exécution de l’étude.

Le secteur de l’eau reste l’un des secteurs prioritaires dans les objectifs de développement économique et social de la Tunisie. Ainsi, les efforts déployés ont permis de doter le pays d’une large infrastructure hydraulique : 27 barrages, 200 barrages collinaires, 766 lacs collinaires et plus de 3 000 forages et 151 000 puits de surface mobilisant 83 % de l’ensemble des ressources en eau exploitables.

Le climat de la Tunisie est de type semi-aride avec de très grandes variations de la température et de la pluviométrie, dans le temps comme dans l’espace. Le régime pluviométrique est très variable aussi bien du point de vue de la durée que de l’intensité des pluies et il n’est pas rare d’assister à des pluies de très forte intensité qui peuvent engendrer des crues dévastatrices du milieu naturel.

Les dernières inondations vécues, et particulièrement celles de septembre 2003 et septembre-octobre 2007 dans le Grand Tunis, ont induit de très grands dégâts matériels, sans précédent historique dans la zone de Tunis Nord, notamment les quartiers de Soukra et Raoued.


Related Sections

Contacts