USD 15 Million Agreement Between AfDB and Burundi for Economic Reforms

28/05/2010
Share |

Rédigé par Francis Yedan

En marge des 45e Assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), qui se tiennent depuis le 27 mai 2010 à Abidjan, a eu la signature d’un accord de don d’environ 15 millions USD portant financement du troisième programme d’appui aux réformes économiques (PARE III) entre la Banque et la République de Burundi.

Ce programme a pour objectif global, selon Clotilde Nizigama, ministre des Finances du Burundi, «d’appuyer la mise en œuvre du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté et l’atteinte de ses objectifs à travers une gestion plus efficace des finances publiques».

La première composante de ce programme est le renforcement  de la gestion de ressources publiques par la mise en place d’une législation et d’une réglementation budgétaires conformes aux normes internationales; l’amélioration de la documentation budgétaire et le renforcement du système de passation des marchés.  

La seconde composante de ce programme est le renforcement du système de contrôle interne et externe des finances publiques par le renforcement du service inspection et contrôle interne rattaché au ministère des finances; l’amélioration du contrôle externe par le renforcement de la cour des comptes et de la commission des finances du parlement.

La BAD était représentée à cette signature par Ali Abou Saba, directeur du département de l’Agriculture et Agro-industrie, qui avait à ses côtés Diarietou Gaye, directeur du département région Est de la BAD.