Visite officielle du Président de la BAD à Madagascar : Pour une coopération renforcée

28/08/2016
Share |

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, effectuera, du 29 au 31 Août 2016, une visite officielle à Madagascar pour une série de rencontres avec le Premier Ministre, Olivier Solonandrasana Mahafaly, le Ministre des Finances et du Budget, François Rakotoarimanana et d'autres membres du gouvernement. Il aura également des échanges techniques avec des Représentants des secteurs bancaire et privé et des organisations nationales et internationales. Une rencontre bilatérale entre le Président de la première institution africaine de financement et le Président de la République de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, est également prévue.

Enfin, Akinwumi Adesina et sa délégation se rendront à Tanadave pour une visite du projet de réhabilitation du périmètre de Bas Mangoky financé par la Banque, et dont l'objectif global est de contribuer à la réduction de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire des populations rurales de la Région du Sud-Ouest du pays.

Au cours des 50 dernières années, la BAD a contribué au développement de Madagascar à hauteur de 1,8 milliard de dollars américains dans les secteurs suivants : routes, agriculture, mines, énergie, eau potable, santé, éducation et gouvernance. Elle a ainsi contribué au financement de la mine de nickel d'Ambatovy, un important projet minier. Par ailleurs, au cours des deux dernières années, la Banque a apporté 200 millions de dollars américains au pays pour le financement de l'agriculture et de la gouvernance en vue de soutenir la reprise économique. Aujourd'hui, le portefeuille actif du Groupe de la BAD à Madagascar comprend 10 opérations, pour un montant d'engagement de 250 millions de dollars américains.

La BAD entend intensifier sa coopération avec Madagascar en concentrant son intervention sur la mise en œuvre des priorités suivantes : Energie, Agriculture, Industrialisation, Intégration régionale, et Amélioration de la qualité de vie des populations avec un investissement, au cours des trois et quatre prochaines années, de plus de 600 millions de dollars américains pour soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) du pays.

L'appui portera notamment sur l'exploitation de l'immense potentiel d'hydroélectricité estimé à 7800 MW, ainsi que des autres sources d'énergie renouvelables, le solaire et l'éolien. Concernant l'agriculture, le Groupe de la BAD soutiendra les efforts de Madagascar dans la mise en œuvre de son agenda pour la transformation de l'agriculture.