MDGs Discussion Forum

Goal 1: Eradicate Extreme Poverty and Hunger
Goal 1: Eradicate Extreme Poverty and Hunger
Goal 2: Achieve Universal Primary Education
Goal 2: Achieve Universal Primary Education
Goal 3: Promote Gender Equality and Empower Women
Goal 3: Promote Gender Equality and Empower Women
Goal 4: Reduce Child Mortality
Goal 4: Reduce Child Mortality
Goal 5: Improve Maternal Health
Goal 5: Improve Maternal Health
Goal 6: Combat HIV, AIDS, Malaria, and Other Major Diseases
Goal 6: Combat HIV, AIDS, Malaria, and Other Major Diseases
Goal 7: Ensure Environmental Sustainability
Goal 7: Ensure Environmental Sustainability
Goal 8: Develop a Global Partnership for Development
Goal 8: Develop a Global Partnership for Development

Have your say!, share your thoughts.

Tell your story.

Share your photos and videos.

Share with us your innovative ideas, your experience and your projects.

Share the problems and be part of the solutions.

Send your story, photos, videos

Disclaimer

This Discussion forum may contain advice, opinions, and statements of various information and content providers. AfDB does not represent or endorse the accuracy, completeness, reliability or current validity of any advice, opinion, statement or other information provided by any information or content provider, or any User of this Site or other person or entity. Reliance upon any such opinion, advice, statement, or other information shall also be at your own risk.





CAPTCHA


cyriaque rwehera - Burundi 26/03/2013 16:16
je veux faire un commentaire en relation à la déclaration de tunis du 5 juillet 2012 sur l'optimisation des ressources ,la soutenabilité et la redevabilité dans le secteur de la santé.
De façon généralisée ,on peut dire que la plupart des pays du continent
africain sont encore très loin d'atteindre les objectifs du millénaire pour le développement en matière de santé des populations à l'horizon 2015.les principales raisons pour ça sont:
1)l'extrême pauvreté de la majorité de nos populations qui ne peuvent pas se payer les soins de santé et n'ont pas accès à l'assurance maladie.
2)Le fait que la plupart de nos gouvernements ne sont pas à mesure de voter un budget suffisant pour prendre gratuitement en charge financièrement les soins de santé des populations.
3)L'insuffisance de médecins hautement qualifiés et bien équipés dans les hôpitaux publics pour rendre des services de bonne qualité aux malades.
Je préconise que la BAD encourage les Etats qu'elle finance dans des projets de santé pour adopter les stratégies suivantes afin de réduire la mortalité de nos populations.
1)dans le passé ,j'ai eu à soumettre à la BAD une idée d'encourager le financement d'un projet de télémédecine sur le continent africain et parer au problème de manque de médécins hautement qualifiés et très bien équipés pour traiter n'importe quel cas de maladie grave.Vu,justement que les médecins hautement qualifiés venant des pays développés sont extrêmement chers ,un seul centre d'excellence est recomendé pour assister à distance tous les malades internés dans les autres hôpitaux d'afrique et les évacuer au besoin.Inutile de penser qu'il est efficace de financer plusieurs centres de ce genre car ça reviendrait plus cher encore.le téléphone et un logiciel de gestion des malades installé sur la plateforme réseau de windows et consultable à distance dans tous les hôpitaux assistés résoud le problème d'accès aux services avancés de santé pour nos populations.
2)les insuffisances budgetaires de nos gouvernements devrait les pousser à adopter la stratégie de privatisation des hôpitaux publics et surtout privilégier leur reprise par les sociétés d'assurance maladie et vie qui trouvent l'avantage financier dans l'impléméntation du projet de télémédecine.
3)que les hôpitaux de nos pays soient publics ou privés,le fait que les malades sont laissés sous l'assistance d'un membre de leur famille est une chose à décourager car souvent le régime alimentaire du malade est fortement lié à sa thérapie ,chose qui échappe à la compréhension de nos populatiuons.Pourquoi ne pas encourager le finacement de projets agicoles pour cultiver les légumes et fruits par les jeunes des écoles seondaires ou forces armées sous l'assistance des agronomes et fermiers qualifiés?les hôpitaux ,cantines scolaires et prisons seraient un marché permanent pour ce genre de projets et cela est valable pour tous les pays d'afrique subsaharienne ,il ya un problème réel de sous alimentation de nos population.On manque cruellement d'aliments en afrique.
4)Le financement des projets donnant acces à l'emploi permanent à la majorité de nos jeunes et gens pauvres est une chose à privilégier car ça permet à ces gens d'avoir accès aux divers types d'assurance,première étape de lutte contre la pauvreté.
5)On recommende aussi que la BAD encourage la délocalisation des industries pharmaceutiques vers notre continent pour permettre à nos populations à faible pouvoir d'achat de pouvoir se procurer les médicaments sans problèmes.La franc maçonnerie a implanté plusieurs de ces industries en afrique mais souvent elle les fabrique avec des poisons cancérigènes pour décimer le maximum d'africains en peu de temps.
merci
Lily Nyariki - Kenya 24/01/2013 11:36
Did you know that a recent report by the World Literacy Foundation (April 2012) says that illiteracy costs the global economy more than USD $1 trillion each year? And that shockingly, more than 796 million people in the world cannot read and write? In addition, about 67 million children do not have access to primary school education and another 72 million miss out on secondary school education? Did you also know that at least one in five people worldwide struggle with illiteracy? Nearer home, did you know that the economic cost of illiteracy in Kenya with a GDP of $71.5 is $357.50?

Don't you think we need to campaign for literacy? I do! Join me and together we can make a difference!

I am currently volunteering my knowledge and skills at the Denis C. Hogan Community Library in Kenya under the Safaricom Foundation World of Difference Program.
Please select a country

Explore what we do

Select a country

Explore our
activities