“L’Afrique est également en mesure de passer outre les technologies à intensité de carbone et de répondre à la plupart de ses besoins en énergie à venir à partir de sources renouvelables, ce qui la mettrait clairement sur le chemin de la croissance inclusive écologique.”

Solomon Asamoah, vice-président de la BAD pour les opérations, chargé des infrastructures, du secteur privé et de l’intégration régionale

50e anniversaire

Cinquante ans plus tard, et après des débuts très modestes, la BAD a pris de l’envergure et a gagné en maturité, en notoriété et en crédibilité.
 

Le saviez-vous ?

3 milliards $

investis par la BAD dans le secteur public de l’énergie entre 2009-2013

Source : Revue sur l’efficacité du développement en matière d’énergie, 2014

Explorez nos activités

Selectionner un pays

Explorez nos activités