Eligibilité au programme

Le recrutement et la sélection à ce programme sont fondés sur les critères ci-après:

  • Être ressortissant d’un pays membre régional ou non régional de la Banque africaine de développement ;
  • Être âgé d’au plus 32 ans au 31 décembre 2015.
  • Être titulaire d’au moins un DEA/Master ou d’un diplôme en économie, ingénierie, sciences sociales, développement international, hautes études commerciales, finance ou dans tout autre discipline liée aux activités de la Banque telles que décrites ci-dessus, et avoir obtenu d’excellents résultats académiques.
  • Jouir d’une expérience professionnelle pertinente de 3 ans au moins, avec de préférence une expérience multidisciplinaire.
  • Avoir de fortes capacités d’analyse, faire preuve de dynamisme, être orienté vers les résultats et être apte à résoudre les problèmes.
  • Avoir une passion avérée pour les questions de développement et faire preuve d’un engagement vis-à-vis de l’Afrique.
  • Avoir d’excellentes capacités à communiquer à l’oral comme à l’écrit, en français et/ou anglais, avec de préférence une connaissance pratique de l’autre langue.
  • Avoir une connaissance pratique des systèmes d’exploitation (PowerPoint, Excel et Visio).
  • Être disposé à travailler au Siège de la Banque ou à effectuer des tâches dans d’autres pays.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Veuillez noter que dans le système européen, licence-master-doctorat (LMD), la « Maîtrise » n'est pas l’équivalente du Master dans le système éducatif français tel qu’il est défini actuellement. Par conséquent, les candidats titulaires des diplômes équivalents au Master (des systèmes anglo-saxons et français), doivent fournir une confirmation écrite de l'université ou d’une institution académique habilitée à conférer ce grade.

Pour être considérés, tous les candidats au Programme doivent avoir complété et obtenu un diplôme de Master ou un certificat universitaire équivalent au moment de l'annonce et de la clôture du Programme.

Le Programme des jeunes professionnels est hautement compétitif et offre des places limitées. La Banque africaine pour le développement se propose de recruter 15 à 20 candidats dans les domaines prioritaires mentionnés plus haut. Par ailleurs, une préférence sera accordée aux candidats ayant les atouts ci-après :

  • Des potentialités en leadership.
  • Une capacité à produire le savoir.
  • Une capacité à partager ses connaissances et à encadrer les autres.
  • Une capacité d’adaptation à un environnement multiculturel.
  • Des connaissances des technologies de l’information et de la communication (TIC).
  • Des compétences en gestion de personnes et en administration.
  • Des compétences en gestion des risques fiduciaires (par exemple l’audit, la gestion des risques et la lutte contre la corruption).
  • Des compétences en gestion du savoir.
  • Une expérience de terrain sur le continent et/ou dans d’autres pays en développement.
  • Une connaissance pratique d’une troisième langue utile dans la réalisation des opérations de la Banque.

Liste des pays membres

L’Afrique compte 54 pays sur le continent (Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cabo Verde, Comores, Congo, Côte-d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Guinée équatoriale, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Liberia, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Mauritanie, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Sud-Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie, Zimbabwe) ; et 26 pays hors du continent (Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Corée, Danemark, Espagne, États-Unis d’Amérique, Finlande, France, Inde, Italie, Japon, Koweït, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Suède, Suisse, Turquie, Royaume-Uni)