Informations financières

Le Groupe de la Banque africaine de développement est la première institution financière de développement en Afrique. A ce titre, elle emprunte des fonds sur les marchés de capitaux qu’elle prête à ses pays membres régionaux. Afin d’assurer efficacement ce rôle, l’institution se sert de divers instruments et élabore des rapports.

Divers instruments ont servi à acheminer l’aide au développement de la Banque. Jusqu’au début des années 1980, les principaux instruments conventionnels utilisés par le Groupe de la Banque comprenaient les prêts pour les projets, dont les lignes de crédit et l’assistance technique. A la suite des réformes survenues au milieu des années 1980, le besoin de reformes structurelles a entrainé l’introduction de différents mécanismes destinés à assurer l’accélération des décaissements des projets basés sur les politiques. C’est dans cette optique qu’ont été introduits les programmes d’ajustement structurels à l’échelle macro-économique et les programmes d’ajustement sectoriels à l’échelle sectoriel, par le biais des instruments des prêts d’ajustement structurels et des prêts d’ajustement sectoriels.

Les institutions de Bretton Woods ont joué, au fil des ans, un rôle de premier plan quant à la conception et l’élaboration de ces programmes. Toutefois, le Groupe de la Banque est devenu, progressivement et dans un contexte complémentaire, un partenaire actif dans le processus. Dans le but de renforcer sa participation future aux opérations de prêts basés sur les politiques, la Banque est plus active notamment dans les études de base et les dialogues sur la politique. Ces opérations lui permettent de contribuer au contenu et à la conception des documents définissant le cadre des politiques.

Pour en savoir plus sur chaque instrument ou rapport, veuillez cliquer sur les liens ci dessous.