A propos

Banque africaine de développement (BAD)

Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) est composé de 20 membres qui ne sont ni gouverneurs, ni gouverneurs suppléants. Treize membres sont élus par les gouverneurs des pays membres régionaux et sept par les gouverneurs des pays membres non régionaux.

Les administrateurs sont élus pour une période de trois ans renouvelable une fois. Chaque administrateur nomme un suppléant, mais aucun suppléant – excepté celui représentant les États-Unis – ne peut être de la même nationalité que son administrateur.

Les membres du Conseil d'administration sont chargés de la conduite des opérations générales de la Banque. À ce titre, ils exercent les pouvoirs prévus par les dispositions de l'Accord et tout autre pouvoir qui pourra leur être délégué, de temps à autre, par le Conseil des gouverneurs. Les membres du Conseil d'administration résident au siège de la Banque et se réunissent aussi souvent que l'exige le travail de la Banque. Les suppléants peuvent être invités à assister aux réunions du Conseil.

Par ailleurs, le Conseil a créé une série de comités permanents. Ceux-ci ont pour objet d'examiner et de discuter les documents de politique et de programme dont ils sont saisis, en vue de faire des recommandations utiles au Conseil. Ces comités sont les suivants :

  • le Comité des affaires administratives et des politiques en matière de ressources humaines ;
  • le Comité d'audit et des finances ;
  • le Comité des opérations et pour l'efficacité du développement ;
  • le Comité des affaires administratives concernant le Conseil d'administration ;
  • le Comité plénier du budget.

Fonds africain de développement (FAD)

Le Conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD) se compose de quatorze administrateurs. Les États participants choisissent sept administrateurs et sept administrateurs suppléants. La Banque africaine de développement (BAD) désigne sept administrateurs et leurs suppléants parmi les membres du Conseil d'administration de la Banque.

Le Conseil d'administration invite les autres administrateurs de la Banque et leurs suppléants à assister aux séances du Conseil d'administration du Fonds, en qualité d'observateurs. Tout administrateur de la Banque ainsi invité ou – en son absence, son suppléant – peut participer à la discussion de toute proposition de projet conçue dans l'intérêt du pays qu'il représente au Conseil d'administration de la Banque.

Le mandat des administrateurs choisis par les États participants est de trois ans renouvelable une fois, mais il prend fin lorsqu’une augmentation générale des souscriptions entre en vigueur.

Si un poste d'administrateur devient vacant avant l'expiration du mandat de son titulaire, il est pourvu par un nouvel administrateur choisi par l'État participant (ou les États participants) pour le(s)quel(s) son prédécesseur était habilité à voter. Le nouvel administrateur reste en fonction pour la durée du mandat de son prédécesseur restant à courir.

Fonds spécial du Nigeria (FSN)

La Banque africaine de développement (BAD) administre le Fonds par délégation, en utilisant son organisation, ses services, ses installations, son personnel ainsi que tous autres experts ou consultants jugés nécessaires.

Dans la gestion du Fonds, elle consulte régulièrement le gouverneur de la Banque représentant le Nigeria et s'assure de son accord sur la réserve de projets.

Chaque prêt ou autre forme de financement consenti sur les ressources du Fonds est approuvé par le Conseil d'administration de la Banque, conformément à la procédure de vote définie dans l'Accord portant création de la Banque africaine de développement concernant ses opérations ordinaires.