Bureau du médiateur

Rôle

Le médiateur (OMBU) est un praticien désigné, neutre et impartial, chargé de la résolution des conflits et dont la fonction principale est de fournir une assistance indépendante, confidentielle et informelle à tout le personnel sur les griefs et les plaintes relatives aux ressources humaines et au lieu de travail. Le bureau facilite la résolution des conflits entre les membres du personnel et la direction à travers la médiation et la conciliation et d’autres moyens appropriés.

Le médiateur n’a pas de pouvoirs décisionnels officiels, mais il conseille et fait des recommandations au Président et aux autres dirigeants ou aux membres du personnel concernés.

Rapports hiérarchiques

Le médiateur rend compte de ses activités au Président et reste indépendant de tout responsable ou organe de la Banque.

Activités principales

  • fournir au personnel des consultations et des conseils sur les questions ou les problèmes d’ordre professionnel ou sur les conditions d’emploi de la Banque. Au nombre de ces problèmes figurent les conditions de travail, le contenu des tâches, les relations avec les autres membres du personnel/superviseurs, l’évaluation de la performance, la révision des salaires, le déroulement de la carrière, l’administration des avantages, le harcèlement et les questions d’éthique professionnelle ;
  • aider à l’identification des solutions ou des options possibles pour résoudre des problèmes spécifiques, de façon impartiale et équitable, à travers des discussions et des consultations avec le personnel à tous les échelons hiérarchiques, et avoir accès à tous les dossiers du personnel ou les documents et dossiers de la Banque concernés ;
  • préparer et soumettre à la haute direction ainsi qu’aux unités organisationnelles responsables ou concernées les rapports contenant des observations et des recommandations sur toutes les insuffisances identifiées dans les politiques, les procédures et les pratiques de la Banque en matière de ressources humaines ;
  • fournir une formation et une communication continues sur le rôle du bureau à tous ceux qui pourraient éventuellement le solliciter, ainsi qu’à la haute direction de la Banque ;
  • établir un rapport annuel sur les types de questions traitées et les résultats obtenus ou les réalisations effectuées au cours de l’année antérieure. Le rapport devra décrire en termes généraux les questions traitées et le résultat de l’intervention du médiateur. Il sera mis à la disposition du personnel et de la Direction dès sa parution ;
  • garantir la confidentialité de toutes les informations et de tout document qui lui sont remises et conserver les dossiers confidentiels appropriés sur toutes les plaintes et autres questions traitées par lui dans le cadre de l'exercice de ses fonctions.

Interactions clés

Les interfaces internes :

  • tous les membres du personnel pour donner suite à leurs plaintes et leur fournir des conseils ;
  • tous les membres de l’encadrement sur l’usage de la médiation, de la conciliation et d’autres moyens appropriés dans la résolution des conflits qui les opposent à leur personnel ;
  • la haute direction et les responsables des unités organisationnelles concernées, sur toutes les insuffisances identifiées dans les politiques, les procédures et les pratiques des ressources humaines ;
  • le Comité d’appel et le Tribunal administratif, à des fins de collaboration.

Les interfaces extérieures :

  • Ses homologues d’autres institutions et organisations internationales, pour échanger les méthodes et les meilleures pratiques de la profession. (par exemple, l’Organisation des Nations Unies, la Banque mondiale, etc.) ; et
  • les associations professionnelles du monde entier opérant dans ce domaine pour échanger des informations sur les meilleures pratiques.