Finances

Les  priorités stratégiques du complexe des finances sont les suivantes :

  • Élargir la gamme de produits de prêt et de services de manière à répondre aux besoins des clients ;
  • Parvenir à une utilisation optimale des fonds propres de la Banque ;
  • Réduire les coûts d’emprunt pour (taux d’intérêt) et augmenter le revenu sur les placements ;
  • Accroître le rayonnement de la franchise Groupe de la Banque.

Les activités essentielles du complexe revêtent un double caractère : (i) opérationnel ; et (ii) non opérationnel. (i) Les activités opérationnelles comprennent l’évaluation du risque de crédit des emprunteurs souverains et non souverains, l’évaluation du risque des projets, l’administration des prêts et les activités sur les marchés financiers. (ii) Les activités non opérationnelles consistent à mesurer, contrôler et suivre les activités opérationnelles. Par ailleurs, le complexe joue un rôle capital dans la gouvernance financière de la Banque et constitue la principale interface de l’institution avec la communauté financière internationale.

L’exécution effective des activités des finances en vue d’atteindre ces priorités stratégiques est assurée par trois départements :

Département de la gestion financière

Le Département de la gestion financière est principalement appelé à :

  • préserver l’intégrité financière et la solidité de la Banque en gérant avec prudence l’équilibre entre les fonds propres et les risques encourus dans un contexte d’augmentation régulière des opérations de prêt ;
  • préserver la bonne qualité du portefeuille de prêts de la Banque grâce à une évaluation minutieuse et un suivi étroit des risques de crédit des opérations de prêt en s’assurant de leur conformité avec les politiques et directives de la Banque en matière d’adéquation des fonds propres et de gestion des engagements ;
  • assurer le suivi et rendre compte des risques de trésorerie (crédit et marché) et la conformité avec les directives de gestion actif-passif ;
  • renforcer les fonds propres de la Banque et veiller à ce qu’ils soient utilisés de manière optimale entre les activités non essentielles (trésorerie et gestion actif-passif ou ALM) et les activités essentielles (prêts ou crédit) ; et
  • diffuser les compétences de gestion des risques à la Banque et dans les pays membres régionaux (PMR) en pilotant la conception et l’organisation de séminaires de formation spécialisée en évaluation des projets et analyse des risques.

Département de la trésorerie

Les activités du Département de la trésorerie s’articulent autour de deux principaux objectifs :

  • Préserver l’intégrité financière de la Banque :
    • en mobilisant les ressources à un coût avantageux pour les mettre à la disposition des clients;
    • en administrant en toute efficacité les fonds des actionnaires ;
    • en réglant les transactions en temps réel et avec exactitude ;
    • en obtenant régulièrement une performance meilleure que les indices de référence dans la gestion des actifs de la Trésorerie ;
    • en maintenant une organisation caractérisée par les « meilleures pratiques ».
  • Appuyer la mission de développement du Groupe de la Banque :
    • en mobilisant des ressources à des coûts avantageux dans les monnaies africaines pour encourager le développement des marchés financiers en Afrique et mettre à la disposition des clients des ressources dans leur propre monnaie ;
    • en concevant des prêts et des produits financiers répondant aux besoins des clients ;
    • en répondant aux besoins de formation continue du personnel des pays régionaux spécialisé dans les activités de trésorerie.

Département du contrôle financier

Le Département du contrôle financier est responsable de toutes les fonctions de contrôle du Groupe de la Banque africaine de développement, notamment par l’intermédiaire des activités suivantes :

  • Administration et comptabilité des décaissements de prêts ;
  • Services de comptabilité et de contrôle financiers ;
  • Suivi de la conformité ;
  • Communication avec les parties prenantes ;
  • Comptabilité des voyages de mission et de la gestion des consultants ;
  • Formation dans les PMR; et
  • Gestion des installations (immobilisations).