Département de la mobilisation de ressources et des Financements Externes (FRMB)

Rôle

Le rôle du département de la mobilisation de ressources et des financements externes (FRMB) est de soutenir le financement de la transformation de l’Afrique à travers la Stratégie décennale 2013-2022. Scindé en deux divisions, le Département gère la mobilisation des ressources du Groupe de la Banque, les partenariats et les relations avec les donateurs et les partenaires. Le Département réalise sa mission en ciblant les entités souveraines ou non souveraines qui ont un intérêt pour l’Afrique.

Division FRMB.1

La Division FRMB.1 est responsable des initiatives de levées de fonds  et des partenariats avec les entités souveraines. Elle est mandatée pour mobiliser, allouer et faire le suivi des ressources statutaires du capital de la Banque y compris le Fonds africain de développement (FAD) et en assurer la conformité avec les règles du FAD et les engagements pris lors des négociations sur la reconstitution. Elle mène, coordonne et fait le suivi de la mise en œuvre de l'Initiative PPTE et IADM. La Division FRMB.1 coordonne l’évaluation des politiques et des institutions du pays (CPIA) et est responsable du processus d'allocation des ressources du FAD entre les pays bénéficiaires, et veille à leur utilisation conformément aux différentes politiques et directives du FAD. FRMB.1 veille sur l’utilisation des ressources allouées et produit régulièrement des rapports périodiques de suivi. La Division 1 est aussi impliquée dans la gestion des fonds fiduciaires bilatéraux avec les partenaires souverains au développement. 

Division FRMB.2

La Division FRMB.2 gère la coordination des relations et des partenariats stratégiques avec les entités non souveraines et les institutions internationales (y compris les organisations panafricaines et régionales, les institutions de Bretton Woods, de l'ONU, les banques multilatérales et régionales de développement, les Fondations, le Forum économique mondial, et autres).
La Division promeut le cofinancement avec les entités non souveraines. Elle prévoit trouver des moyens novateurs pour collaborer avec des donateurs non traditionnels et venir en appui à d’autres départements du Groupe de la Banque qui visent à trouver des ressources pour leurs initiatives (Exemple le fonds Afrique50).
La Division FRMB.2 travaille à développer des produits financiers innovants et des instruments d'atténuation des risques qui catalysent les capitaux privés pour financer le développement en Afrique. La Division sert de point focal pour la gestion et le suivi de mise en œuvre des progrès et des résultats des activités de partenariats et de coopération de la Banque. Le fonds spécial du Nigeria (FSN) est aussi sous la responsabilité de la Division.

Les rapports hiérarchiques

FRMB rapporte directement au vice-président en charge des Finances (FNVP).

Principales activités

FRMB1. Les principales activités de FRMB.1 sont les suivantes:

  • Coordonner le processus triennal de reconstitution des ressources FAD ainsi que les activités de mobilisation des ressources y afférentes ;   
  • Élaborer et mettre à jour le cadre d’allocation des ressources, avec la collaboration des autres institutions financières internationales ;
  • Gérer l’allocation annuelle des ressources du FAD et suivre l’utilisation de ces ressources ;
  • Gérer toutes les questions relatives à la dette, y compris les documents sur les points de décision et d’achèvement PPTE.  

Interactions clés

Interfaces internes:

  • Le président et les administrateurs pour les documents PPTE ; et  
  • Le Comité de coordination de la Direction pour les documents et réunions du FAD ;
  • Tous les complexes impliqués dans la coordination et la préparation des documents pour les consultations de la reconstitution du FAD;
  • Tous les départements opérationnels (y compris les départements régionaux et pays), unités et bureaux extérieurs impliqués dans l’allocation, l'utilisation et le contrôle des ressources du FAD.
  • Le président et le conseil d'administration sur les partenariats stratégiques;
  • Tous les Complexes; coordination à l'échelle de la Banque, consultations et suivi des questions liées aux partenariats; et
  • Tous les départements opérationnels, unités et des bureaux extérieurs sur l'utilisation et le suivi des Fonds fiduciaires et des ressources de cofinancement ainsi que les experts en détachements et des assistants techniques.
  • Le Comité de gestion actif-passif (ALCO) est l’instance supérieure de la Banque chargée des questions de gestion du risque.

Interfaces externes:

  • Les Plénipotentiaires et les donateurs du FAD ;
  • Les autres Banques multilatérales et les autres organismes professionnels en matière d’échange d’informations et d’expériences.
  • Partenaires au développement, y compris: les donateurs traditionnels, les nouveaux donateurs, les banques multilatérales de développement, les universités, les instituts du savoir, les institutions africaines et les organismes du secteur privé.
  • Les principaux partenaires traditionnels sont l'Autriche, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis. Les partenaires multilatéraux sont la Commission européenne /la Banque européenne d'investissement, les agences de l'ONU et le Groupe de la Banque mondiale.