Opérations secteurs

Conduite par Kapil Kapoor, le vice-président en charge des opérations, la vice-présidence “Opérations II”, dédiée aux opérations sectorielles (OSVP), englobe le département de l’Agriculture et de l’agro-industrie (dit OSAN par acronyme en anglais), le département de l’Eau et de l’assainissement (dit OWAS), le département du Développement humain (dit OSHD), le département de la Gouvernance et de la gestion économique et financière (dit OSGE) et le Centre africain des ressources naturelles (CARN).

Chargés des analyses et des opérations sectorielles ainsi que du financement de projets sur toute l’Afrique, les départements que chapeaute OSVP conçoivent et gèrent des projets. Ils abritent également un certain nombre d’initiatives et de fonds fiduciaires multi-donateurs.

Le complexe OSVP est le chef de file de la mise en œuvre de deux des cinq priorités opérationnelles de la Stratégie décennale de la Banque pour 2013-2022 – la « gouvernance » et les « compétences et technologies »– ainsi qu’un des domaines d’intérêt particulier – « agriculture et a sécurité alimentaire ». En outre, la vice-présidence contribue activement au « développement des infrastructures », une autre des priorités de la Banque, en œuvrant activement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement. Elle joue également un rôle majeur de conseil auprès des pays africains, qu’elle aide à formuler leurs politiques de gestion des ressources naturelles ainsi qu’à les mettre en œuvre.

Le complexe OSVP joue un rôle majeur dans la mise en œuvre de deux des cinq priorités opérationnelles de la Banque approuvées par le Conseil d’administration de la BAD en 2016, le «Top 5»: Nourrir l’Afrique (+ 300 millions de personnes additionelles nourries de façon appropriée ; + 100 millions de personnes sorties de la pauvreté ; + 190 millions d'hectares où la productivité a été restaurée) et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique (création de 25 millions d'emplois ; renforcement des compétences cruciales ; élargissement de l'accès à l'eau et à l'assainissement ; renforcement des systèmes de santé).

En date du mois de juin 2016, la vice-présidence OSVP gère  506 opérations actives, qui totalisent 10 milliards de dollars EU.

Le complexe OSVP a joué un rôle moteur dans le traitement de certaines des grandes crises du continent. En réponse à la crise d’Ébola, la Banque a approuvé neuf opérations, d’un montant de 223 millions de dollars EU, en 2014. La Banque a également contribué à renforcer la résilience face à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, en approuvant deux opérations régionales cette même année : l’une pour la région du Sahel à hauteur de 231 millions de dollars EU, et l’autre pour la Corne de l’Afrique, d’un montant de 133 millions de dollars EU.