Objectifs de l’OFSU

L’Unité des États fragiles (OFSU) est chargée d’appuyer le redressement politique et socioéconomique des pays membres régionaux (PMR) le long du spectre de la fragilité, qui va généralement de la détérioration marquée de la performance au conflit actif, puis à la situation de post-crise/transition et enfin au redressement progressif.

Le mouvement à travers le spectre n’est en réalité ni automatique, ni unidirectionnel, dans la mesure où les pays peuvent stagner, régresser ou progresser entre les différentes situations de fragilité.

A ce titre, les objectifs spécifiques de l’Unité des États fragiles sont les suivants :

  • Engager le dialogue sur les politiques et veiller à l’amélioration des structures de gouvernance pour prévenir les crises futures ;
  • Renforcer la base des connaissances afin d’identifier les domaines stratégiques d’intervention et de développement ;
  • Fournir une assistance financière et technique pour appuyer le redressement par le biais du renforcement des capacités des institutions locales ;
  • Promouvoir les partenariats avec les bailleurs de fonds et mobiliser l’appui destiné aux pays sortant de conflit et sortant de crise ;
  • Promouvoir la paix et l’intégration à l’échelle régionale

Pour réaliser ces objectifs, l’Unité est guidée par les principes suivants :

  • Engagement de la Banque uniquement dans les pays membres régionaux sortant de crise et de conflit qui administrent la preuve de leur engagement en faveur de la paix et de la sécurité (par exemple par le biais de la signature d’un accord de paix, du fonctionnement du gouvernement, de la participation des Nations Unies et d’autres institutions régionales)
  • Engagement d’emblée de l’Appui supplémentaire sur une période de trois ans, conformément au cadre de soutenabilité de la dette (CSD)
  • Collaboration étroite avec les autres partenaires multilatéraux et bilatéraux oeuvrant en faveur des États fragiles