Évaluation indépendante du développement (IDEV)

 

Évaluation indépendante du développement (IDEV par acronyme en anglais) est une unité indépendante, qui a pour mission d’améliorer l’efficacité des activités de développement que la Banque mène dans ses pays membres régionaux, grâce à :

  • des évaluations indépendantes et pertinentes ;
  • une supervision des processus et produits d’autoévaluation ;
  • un engagement proactif dans les partenariats d'évaluation et les activités de partage des connaissances

L’Évaluation indépendante du développement (IDEV) a trois objectifs :

  • contribuer à améliorer l’apprentissage ;
  • asseoir une base pour garantir l’obligation de rendre compte ;
  • promouvoir une culture de l’évaluation au sein de la Banque et dans les pays membres régionaux.

Activités d’évaluation

IDEV procède à l’évaluation des projets achevés, des opérations d’assistance aux pays, ainsi qu’à une revue des politiques sectorielles, des processus opérationnels et d’autres études pertinentes relatives aux politiques, aux opérations et aux résultats de la Banque. En outre, le Département est chargé de superviser l’ensemble du système d’évaluation de la Banque, tout en assurant la communication – interne et extérieure – des constats et des retours d’expériences, ainsi que la promotion du développement des capacités d’évaluation.

 

Leçons retenues

Les évaluations d’IDEV génèrent des enseignements indispensables aux projets futurs. Elles mettent en exergue les facteurs qui se sont avérés déterminants pour le succès des projets dans différents secteurs (infrastructures ou eau, par exemple), diverses thématiques (pauvreté ou santé, par ex.), dans les régions (projets transnationaux) ou les pays. Les retours d’expérience permettent également d’identifier les obstacles qui, le plus souvent, entravent les résultats, tout en mettant en lumière les domaines pour lesquels porter une attention particulière à la conception et à la mise en œuvre des programmes aurait un impact des plus positifs.

Indépendance

IDEV jouit d’une indépendance aux plans organisationnel et opérationnel. À l’abri de toute influence et pression extérieures, IDEV s’attache à éviter tout conflit d’intérêts. L’évaluateur général rend compte directement au Conseil d’administration de la BAD, par le biais de son Comité des opérations et de l'efficacité du développement (CODE, pour “Committee on Operations and Development Effectiveness” en anglais). CODE assure la supervision des travaux d’IDEV, valide son plan de travail  et le budget requis pour sa production et recommande leur approbation par le Conseil d’administration, et veille à ce que son budget soit sécurisé et à l’abri de l’influence de la direction.