Bureau de l'économiste en chef

Sous la direction de l'économiste en chef et vice-président, ECON poursuit trois grands métiers:

Economie et recherche

  • Sélectivité : La recherche est ancrée sur les questions stratégiques de la Banque : priorités opérationnelles et défis du développement face à ses pays membres régionaux (PMR).
  • Pertinence : la recherche est sensible, axée sur les politiques et pertinente. Elle informe la prise de décision dans les PMR et les opérations de la Banque.
  • Valeur ajoutée : La recherche améliore l'innovation et ajoute de la valeur au travail de la Banque. Elle  améliore son efficacité pour le développement.
  • Partenariats et rentabilité : la production et la diffusion de la recherche explorent les possibilités de synergie et de partenariats, ce qui contribue à la réduction des coûts et augmente ainsi le rendement des investissements de la Banque en matière de recherche.

Statistiques et données

  • Contribuer au développement efficace des capacités statistiques du CMR et de systèmes pour la mise à disposition de données fiables et actualisées en vue de la formulation des politiques.
  • Mise en œuvre, évaluation et suivi des progrès vers la réalisation des objectifs de développement du millénaire (OMD),  et des stratégies de réduction de la pauvreté (SRP).
  • Développement et gestion des bases de données sur les statistiques de coopération économique, sociale et de développement en Afrique, en collaboration avec les PMR et les organismes régionaux et internationaux (Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, Fonds monétaire international, Organisation de coopération pour le développement économique, ONU, Banque mondiale, etc.)
  • Portail des données statistiques

Institut africain de développement

  • Offrir des activités de formation sur les questions stratégiques de la BAD.
  • Matériel de formation en développement (y compris la fourniture de modules de formation à distance) pour soutenir les opérations et la conception des politiques dans les PMR.
  • Gestion, traitement et diffusion des produits du savoir de la Banque (KVRC) pour le bénéfice des opérations de la BAD et les pays africains.
  • Organiser les forums sur les politiques du savoir, tels que les séminaires des Assemblées annuelles, la Conférence économique africaine et les programmes des éminents  conférenciers.
  • Développer les réseaux d'experts, y compris les anciens participants des formations organisées par la BAD en vue de développer et de maintenir une communauté des praticiens.

Notre mission

Grâce à sa Vision, le complexe de l'Economiste en chef (ECON) doit être considéré par le personnel de la Banque et les parties prenantes comme le meilleur fournisseur de produits d'information et de savoir en Afrique et  sur l'Afrique.

Sa mission est de fournir des informations statistiques, de proposer des produits de savoir économique bien documentées et de s'engager dans le renforcement des capacités, la formation et la diffusion en Afrique. Ces actions sont renforcées par la collaboration au sein et en dehors de la Banque.

Les trois piliers stratégiques d’ECON dans sa mission de production et de diffusion de savoir sont : la réduction de la pauvreté et la promotion des objectifs du millénaire pour le développement (OMD), l'amélioration de la compétitivité et de la productivité des économies africaines ainsi que le renforcement de la qualité des institutions et de la gestion économique.

Les principes directeurs sont les suivants : le savoir produit et diffusé par ECON doit être en harmonie avec les priorités opérationnelles et stratégiques de la Banque et les défis auxquels font face les PMR ; il doit répondre à des besoins , être axé sur les politiques et être opérationnellement pertinent; faire preuve d'innovation et de valeur ajoutée aux travaux des complexes opérationnels; explorer les possibilités de synergies et de partenariats; être sélectif, efficace et moins coûteux en termes de mise en œuvre.

Les produits du savoir issus de la recherche, des statistiques et du renforcement des capacités s’alimentent directement des opérations et des pays membres régionaux (PMR), ou indirectement à travers les données recueillies des méthodes telles que l’apprentissage basé sur la performance (PBL), le travail sectoriel amélioré (ESW), les documents de stratégie pays (DSP) et les travaux liés au portefeuille. Pour ce qui est de la stratégie et du savoir institutionnel, les principaux résultats attendus sont notamment : les priorités institutionnelles (par exemple PRST / Conseil), les stratégies à long terme (par exemple, Vision 2050), les stratégies à moyen terme, et les allocations basées sur la performance dans le cadre des reconstitutions du Fonds africain de développement (FAD)-  En ce qui concerne le savoir opérationnel, les résultats proviennent des pays et des secteurs, ainsi que des outils opérationnels de la Banque. Pour l'opérationnalisation et la diffusion du savoir, les résultats sont entre autres les services au Conseil d'administration et à la haute direction, l'efficacité du développement, les services de diffusion et les services consultatifs de la Banque.

Outre ses propres recherches, ECON soutient et se sert des résultats des recherches menées à l'extérieur du complexe, grâce à la collaboration et aux partenariats. ECON poursuit des réseaux internes à travers la Banque (par exemple les départements de l'évaluation des opérations (OPEV) et des ressources humaines (CHRM). Il recourt aussi à la collaboration externe avec les institutions internationales (la Banque mondiale, le Ministère britannique du développement international (DFID)… et les institutions régionales en Afrique (par exemple la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (CODESRIA) et la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF). A cela i faut ajouter la collaboration avec les universités et les instituts de politique basés en Afrique, pour ce qui est de la production du rapport « Les perspectives économiques africaines » et « Le rapport sur le développement en Afrique », ou même des subventions octroyées aux professeurs d’économie par la BAD. ECON renforce les partenariats durables avec des institutions à l'échelle internationale, sous régionale et nationale dans le domaine des statistiques,  du renforcement des capacités et de la formation, en collaboration avec les instituts de formation basés en Afrique ou avec des organismes internationaux tels que l'Institut de la Banque mondiale (WBI), l’Institut du Fonds monétaire international (IMFI), et l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
La stratégie de diffusion d’ECON met l'accent sur une large diffusion des produits du savoir au sein et en dehors de la Banque. Cette stratégie est mise en œuvre à travers des ateliers régionaux, des réseaux avec des institutions clés dans les PMR et non-PMR, des conférences de la Banque et des événements conjoints avec la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), l'Union africaine (UA), l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), la Banque mondiale et le Forum économique mondial (WEF). La diffusion se fait également par voie électronique.

ECON et la gestion du savoir à la Banque

ECON met l'accent dans ses travaux sur le lien entre les piliers du savoir, la stratégie d'entreprise et les processus opérationnels de la Banque. Les liens spécifiques avec les principaux instruments opérationnels tels que les documents de stratégie pays (DSP) et avec les procédés tels que l'allocation basée sur la performance (PBA), ainsi que les liens entre les unités organisationnelles au sein du complexe sont représentés et sont indispensables à la réussite de ses travaux.

Explorez nos activités

Select a country

Explorez nos
activités