Objectifs et résultats attendus

Objectifs de la conférence

Organisée dans le cadre d’un partenariat entre la Banque africaine de développement et la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, la conférence s’est donné les objectifs suivants :

  • Promouvoir la gestion du savoir en tant que composante essentielle de la conception et de la mise en œuvre des politiques;
  • Favoriser le dialogue et promouvoir l'échange d'idées entre les économistes et les décideurs africains;
  • Encourager et renforcer la recherche sur les questions économiques liées au développement des économies africaines;
  • Offrir aux organisations régionales et sous-régionales l'opportunité de diffuser les résultats de leurs recherches et de partager avec les décideurs africains les informations sur les travaux qu'ils mènent sur le continent.

Victor Imboua Niava, directeur exécutif, Symposia Consult, Ghana

«En tant qu’interprète, j’ai déjà participé à plusieurs conférences de haut niveau. Celle-ci vient à point nommé, à un moment crucial où le continent a besoin de la contribution intellectuelle de tous ses fils pour la sortir de la pauvreté. L’organisation de cette conférence représente pour nous, intellectuels africains, une opportunité unique pour discuter des problèmes économiques de notre continent. Il est temps pour l’Afrique de décoller, parce qu’elle dispose des ressources nécessaires pour améliorer son économie. Les intervenants ont parlé de la renaissance de l’Afrique et de son intégration économique. Il faudra surtout mettre l’accent sur le commerce intra africain, l’alphabétisation des masses, la formation professionnelle, les infrastructures et la santé.»

Addis-Abeba, novembre 2007

Résultats de la conférence

A l’issue de la conférence, les articles présentés seront publiés et diffusés le plus largement possible parmi les décideurs africains dans les pays membres régionaux, les organisations internationales, les organisations de donateurs et les autres parties prenantes du développement en Afrique, afin de contribuer à la formulation de politiques économiques et à une meilleure compréhension des problématiques économiques d’intérêt pour le continent.

René Samba, CERAPE (Centre de recherches, d’études et d’analyse sur les politiques économiques), Brazzaville, Congo

«La conférence économique est d’un intérêt capital pour nos pays dans la mesure où elle permet les échanges de vues d’économistes, de chercheurs et de décideurs pour trouver les voies et moyens d’accroître la croissance, de lutter contre la pauvreté rampante en Afrique et de promouvoir le développement durable du continent.»

Addis-Abeba, novembre 2007