Contexte

1.1 Les progrès socioéconomiques réalisés par l’Afrique au cours de la décennie passée sont gravement menacés par la crise financière et économique mondiale. Le taux de croissance économique prévisionnel inférieur à 2 pour cent annoncé pour 2009 (révisions du mois d’octobre) aura pour corollaire une baisse du revenu par habitant et ramènera des millions d’africains dans une situation d’extrême pauvreté. La majorité des pays africains ont un double défi à relever : prévenir une récession plus forte et se préparer pour la relance. Les résultats économiques impressionnants enregistrés par l’Afrique récemment s’expliquent par les cours élevés des produits de base et les réformes qui ont levé certains obstacles structurels internes. À l’avenir, il ne sera pas aisé de maintenir la dynamique de ces réformes compte tenu du resserrement des budgets publics. Néanmoins, la poursuite du programme de réforme est le meilleur gage de perspectives très prometteuses de croissance durable et de réduction
de la pauvreté à moyen terme.

Face à cette situation, la Banque et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA-ONU), ainsi que d’autres partenaires régionaux et internationaux au développement, sont intervenus rapidement pour augmenter le flux de leurs ressources et renforcer leurs actions aux plans techniques et des capacités, pour soutenir plus efficacement les pays africains. Plus précisément, la Banque et la CEA-ONU ont joué un rôle majeur de mobilisation des participants à un dialogue visant à apporter des réponses appropriées à la crise financière mondiale. Il faut soutenir ces efforts par des travaux analytiques à la Banque et à la CEA-ONU, tout en exploitant les travaux en cours et les compétences existantes dans les milieux universitaires et les groupes de réflexion sur le continent et ailleurs.

La Banque a lancé la Conférence économique africaine (AEC) en novembre 2006. Depuis 2007, la Banque et la CEA-ONU organisent conjointement l’AEC, dont la quatrième édition est prévue à Addis Ababa (Éthiopie), du 11 au 13 novembre 2009.

Documents