Accord de partenariat économique UE-CEDEAO : rôle du Nigeria dans le renforcement du développement et de l’intégration régionale

Les accords de partenariat économique (APE) sont loin des accords axés sur le développement destinés à renforcer l’intégration régionale, comme l’envisageaient les pays ACP et l’UE dans le cadre de l’Accord de Cotonou. Ce document vise à définir des stratégies susceptibles de guider les négociations des APE axées sur le développement de l’Afrique de l’Ouest et mettre en relief le rôle du Nigeria en tant qu’acteur principal dans cette région. Tout en notant que la crise financière actuelle aggravera la vulnérabilité des pays de la CEDEAO dans le cadre d’un type d’APE défavorable au développement, ce document analyse le rejet de l’accord intérimaire par le Nigeria et souligne le désintérêt de l’UE pour les volets relatifs au développement. Il étudie également les effets négatifs de l’accord sur l’intégration régionale, examine les questions essentielles des négociations sur les APE et analyse les importantes conséquences du mandat de l’UE que les pays de la CEDEAO devraient connaître. Enfin, le document propose des stratégies de négociations permettant de s’assurer que le processus d’intégration de la CEDEAO est renforcé et que l’APE profitera au Nigeria (et à l’Afrique de l’Ouest) du point de vue de développement. En conclusion, la CEDEAO doit œuvrer en faveur d’un APE novateur qui lie la réciprocité à la réalisation de niveaux développement minima  dans les pays membres. Le document recommande également de renforcer les capacités des pays en matière d’adaptation de l’offre avant la conclusion des accords.

Documents