La crise financière entrave-t-elle la croissance? Analyse à partir du diagnostic de la croissance

Depuis la mise au point de la méthode de diagnostic de la croissance par Ricardo Hausmann, Dani Rodrik, et Andrés Velasco (HRV 2005), plus de quarante études de cas utilisent cette grille d’analyse pour détecter les contraintes qui entravent la croissance économique. Ce document propose une étude analytique des applications du diagnostic de la croissance dans quinze pays africains et compare les résultats à ceux des pays similaires d’autres régions. Le document constate une relation évidente entre les ‘contraintes restrictives’ relevées dans HRV 2005 et les caractéristiques des pays, notamment le niveau des recettes, l’enclavement, la taille réduite de l’économie et les situations d’après conflit. Les pays englués dans la pauvreté sont handicapés par les faibles bénéfices sociaux qui sont accentués lorsqu’ils sont enclavés.  Lorsque les pays commencent à évoluer vers une croissance rapide, la nature des facteurs qui entravent la croissance est liée au fait que les avantages ne sont pas suffisamment adaptés, en particulier dans les petites économies et les pays sortant d’un conflit. Ce n’est que lorsque les pays passent à la phase de croissance convergente que les problèmes liés au manque d’accès aux financements deviennent contraignants. Ainsi, compte tenu des résultats des applications du diagnostic de la croissance, les préoccupations actuelles concernant les effets de la crise financière sur le ralentissement de la croissance en Afrique semblent exagérées. 

Documents