Stratégies de gestion des risques et de la productivité du travail dans l'Afrique rurale

Ce document analyse un modèle de forme réduite de la demande pour les services de santé en Éthiopie. Il utilise une vaste enquête de suivi du bien-être faisant appel à des indicateurs de rechange de l’état de santé, notamment les maladies déclarées par les patients, le nombre de journées perdus pour cause de maladie et les retards de croissance. Les résultats montrent que l’état de santé varie considérablement en fonction du statut socio économique de la personne concernée. Confirmant les données empiriques, les résultats indiquent que le niveau scolaire influe progressivement sur l’efficacité de l’investissement dans la santé. Le résultat est probant dans les différentes méthodes d’estimation pour vérifier l’endogénéité de la scolarisation. En outre, l’accès aux services de santé, leur coût et les attitudes à l’égard des structures de santé figurent au nombre des déterminants de l’infirmité au sein de la population

Documents