Développement financier et inégalités de revenus : Cas des pays africains

Michael Enowbi Batuo, University of East London,  Francesco Guidi, University of Greenwich et Kupukile Mlambo, BA

Ce document présente des preuves empiriques de la façon dont indique que le développement financier est d’importance cruciale dans la réduction des inégalités de revenus dans les pays africains. Nous utilisons des techniques d’estimation de panel dynamique (GMM) sur la période 1990 à 2002 pour 22 pays africains pour lesquels des données sur les inégalités sont disponibles. Les preuves empiriques que nous apportons montrent que les inégalités de revenus diminuent au fur et à mesure que les économies développent leur secteur financier, ce qui est cohérent avec la majeure partie des recherches théoriques et empiriques. Cependant, nous ne trouvons aucun élément probant pour étayer l’hypothèse d’une relation en U inversé entre le développement du secteur financier et les inégalités. Le document montre également que l’éducation est importante pour les débats sur les inégalités de revenus en Afrique.
Ce document présente des données empiriques sur la façon dont le développement financier est lié à la répartition des revenus dans un panel de données couvrant 22 pays africains pour la période allant de 1990 à 2004. Une technique d'estimation de panel dynamique (GMM) est employée et les résultats indiquent que les inégalités de revenus diminuent au fur et à mesure que les économies développent leur secteur financier, ce qui est compatible avec la majeure partie des recherches théoriques et empiriques. Le résultat confirme également que le niveau d'instruction joue un rôle important pour rendre plus égalitaire la distribution des revenus. En outre, nous ne trouvons aucune preuve étayant l'hypothèse Greenwood-Jovanovic d'une relation en forme de U inversé entre le développement du secteur financier et les inégalités.