09:45 - 11:00 Plénière 1: Transport nouveaux défis pour l’Afrique

Objectif de la séance

Le retard accumulé par l’Afrique dans le secteur du transport l’empêche de libérer son potentiel de croissance. Le déplacement des hommes et des marchandises y est généralement bien plus couteux que dans le reste du monde.

Le déficit d'infrastructure et les barrières règlementaires sont tels qu'il est souvent plus facile pour les pays africains de commercer avec le reste du monde que d'échanger entre eux. L'Afrique est pourtant le continent qui comporte le plus grand nombre de pays enclavés, pour lesquels l'accès à l'économie mondiale est une question vitale.

Á l'échelle des nations les déséquilibres vont s’accentuant entre grands centres urbains et périphéries rurales. 40% des Africains vivent à plus de 2km d'une route praticable en toute saison. L’inclusion spatiale relève ici d’enjeux politiques et sociaux forts.

Challenge politique, challenge économique, challenge social : cette séance d’ouverture fait le point sur les grands défis du transport en Afrique.


  • Patrick Achi - Ministre des infrastructures économiques -
  • Côte d’Ivoire
  • Mamadou Hachim Koumaré - Ministre de l’Équipement, du
  • Transports et du Désenclavement - Mali
  • Paolo Ciccarelli - International Cooperation and Development at
  • European Commission,
  • Raphael Kuuchi - Association Internationale du Transport Aérien (IATA)
  • René Décurey – PDG - Air Côte d’Ivoire

Le saviez-vous

Les coûts élevés du transport rehaussent de 75 % le prix des marchandises africaines.

Lire plus

Citation

Depuis 2008, la Banque a contribué à la construction et à la remise en état de 25 000 kilomètres de routes, au profit de plus de 10 millions de personnes.

Lire plus


Lieu de la conférence

Immeuble CCIA, Plateau -  Abidjan, Côte d'Ivoire