14:00 - 15.30 Parallèle 3-B: Construire pour durer- Gestion et entretien des investissements

Objectif de la séance

80% du commerce mondial des marchandises transite par les ports. Pourtant, ces hubs d'infrastructure cruciaux ne reçoivent pas toujours l'attention qu'ils méritent. La forte croissance du commerce africain au cours de la dernière décennie a accentué la pression sur les ports existants. De fait, de nombreux pays se doivent de moderniser leurs ports en les dotant d'infrastructure plus robustes, pour faire face notamment à la hausse du trafic de conteneurs. Ouvrons les portes. 


  • Chrispianus Ako - Tanzania National Road Agency
  • Chokri Driss - Fédération nationale des entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics
  • Amakoe Adolehoume - Université de Lyon
  • Sophie Tekie - Roads Authority Namibia
  • Wynand JvdM Steyn - Université de Pretoria
  • Andreas Schliessler - Banque Mondiale

Le saviez-vous

Les coûts élevés du transport rehaussent de 75 % le prix des marchandises africaines.

Lire plus

Citation

Depuis 2008, la Banque a contribué à la construction et à la remise en état de 25 000 kilomètres de routes, au profit de plus de 10 millions de personnes.

Lire plus


Lieu de la conférence

Immeuble CCIA, Plateau -  Abidjan, Côte d'Ivoire