De la survie à la croissance : pôles de compétitivité et micro-entreprises en Afrique

Date : Mardi 25 mai 2009
Salle : Hôtel Ivoire : Salle des Fêtes II
Heure : 10 h à 12 h


Actualités, papiers, communiqués de presse

Panélistes

  • Mme Megumi MUTO, moniteur de recherche, Institut de recherche de la JICA
  • Banque mondiale, Région Afrique (à confirmer)
  • Gouvernements des pays membres (à confirmer)
  • Mme Leila MOKADEM, Responsable de division, Division de l’intermédiation financière et de la microfinance, département Secteur privé, BAD

L’objectif de ce séminaire est de présenter les principales conclusions de l’Étude sur les entreprises africaines au cours de laquelle le CREA, la FASID/GRIPS, la Banque mondiale et la JICA ont étudié  ensemble les déterminants de la croissance du secteur privé en Afrique, en mettant l’accent sur les micro et les petites entreprises établies dans les pôles de compétitivité.

Le secteur privé en Afrique est composé d’entreprises hautement performantes, notamment des FDI et d’entreprises appartenant à des minorités ethniques, suivies par une large palette demicro et petites  entreprises actives, locales et souvent informelles. Cependant, il existe un chaînon manquant : peu de  petites entreprises réussissent à se développer pour devenir des entreprises de taille moyenne pouvant  devenir le moteur de la croissance au niveau local. La question centrale de ce séminaire consiste à  déterminer les moyens de créer cette charnièremanquante pour une croissance durable du secteur privé.