Migration et envois de fonds en Afrique

Date : Mardi 25 mai 2010
Salle : Hôtel Ivoire, Salle Coup de Fusil
Heure : 9 h à 10 h 30


Président

  • M. Charles Diby KOFFI, ministre des Finances, Côte d’Ivoire

Intervenants

  • M. Dilip RATHA, Économiste principal, Global Prospects Group, Banque mondiale.
  • M. Peter WALKENHORST, Responsable de division, Département de la recherche, BAD.

La Banque mondiale et la BAD sont en train de finaliser une étude détaillée sur la migration et les  envois de fonds dans l’ensemble des pays d’Afrique subsaharienne (ASS) et dans les pays de  destination hors d’Afrique.

Cette étude est censée combler le déficit de connaissances sur l’impact desmigrations et des envois de fonds sur le développement et renforcer la capacité des décideurs politiques, des chercheurs et  institutions locaux d’analyser les tendances pertinentes, les déterminants et les impacts. À travers la  recherche, des enquêtes et l’analyse et la concertation, le projet est en train de générer le premier  corpus détaillé d’informations sur les migrations et les envois de fonds en Afrique.

L’étude couvre un large éventail de questions, notamment la topologie desmigrations en Afrique, les  envois de fonds en direction de l’Afrique, la mobilisation des autres ressources provenant de la  diaspora, les effets néfastes des migrations en Afrique et les recommandations en termes de politiques. L’analyse  s’appuie sur les informations existantes ainsi que les données primaires au niveau desménages collectées dans six pays africains (Burkina Faso, Kenya, Nigeria, Sénégal, Afrique du Sud et Ouganda).