Le rôle de la supervision indépendante dans la promotion de l’efficacité du Groupe de la Banque en matière de développement

Date: Monday, May 24, 2010
Room: Hôtel Ivoire, Salle des Fêtes I
Time: 4 p.m. – 6 p.m.


Actualités



Président

  • M. Bo GORANSSON, Conseiller du Président de la BAD

Conférenciers

  • M. Edward OUKO, Vérificateur général de la BAD
  • M. Colin KIRK, Directeur du Département de l’évaluation des opérations de la BAD
  • M. Per Eldar SOVIK, Directeur de l’Unité du contrôle des normes et de médiation de l BAD

Commentateur

  • M. Joshua KLEMM, Responsable de programme pour l’Afrique au Centre d’information de la Banque, Washington

La bonne gouvernance institutionnelle est une exigence fondamentale pour toute institution financière
moderne car elle contribue à préserver la crédibilité et la réputation de l’institution. Mais le lien avec les objectifs de l’institution n’est pas toujours compris par le plus grand nombre. Au Groupe de la Banque, les fonctions de supervision indépendante exercées par le bureau du Vérificateur général (OAGL), le Département de l’évaluation des opérations (OPEV) et l’Unité du contrôle des normes et de médiation (IRM), contribuent chacun non seulement à la bonne gouvernance institutionnelle, mais aussi aux objectifs de développement de la Banque. Cependant, le rôle et la contribution de ces fonctions n’est pas généralement connu et compris à l’extérieur de la Banque.

Le séminaire vise à sensibiliser à l’importance d’une supervision indépendante pour favoriser la bonne
gouvernance de l’institution et la réalisation efficiente et efficace des résultats en termes de développement. Les communications présentées par les panélistes mettront l’accent sur les thèmes clés suivants :

  • l’évolution du contexte global et institutionnel ;
  • l’importance reconnue de l’intégrité, de la responsabilité et de la bonne gouvernance institutionnelle pour l’actionde la Banque (en particulier dans le contexte de l’Augmentation générale du capital et de la Reconstitution des ressources du FAD) ;
  • les rôles spécifiques d’OAGL, d’OPEV et de CRMU et le lien avec les résultats de développement.