Visa et passeports

L'obtention d’un visa d’entrée dans la zone Schengen est l’une des plus importantes formalités que doivent remplir les participants aux assemblées annuelles qui ont besoin d’un tel visa. Il leur est recommandé d’entamer la procédure le plus tôt possible, au plus tard 45 jours avant le début de l’événement.

Le présent bulletin contient des informations préliminaires pour permettre à chaque participant de connaître sa situation dès le départ. Cependant, en cas de doute (notamment sur les exigences et les procédures), il est recommandé de s’adresser aux autorités compétentes (ambassades) pour plus de précisions. Les informations suivantes portent sur les exigences légales fondamentales actuellement en vigueur et les futures modifications qui pourraient intéresser les participants aux assemblées annuelles.

Informations générales sur les visas

Les personnes des nationalités suivantes n’ont pas besoin d’un visa d’entrée dans la zone Schengen :

  • Argentine
  • Brésil
  • Canada
  • Corée du sud
  • Japon

Les détenteurs d’un passeport diplomatique, d’un passeport de service ou d’un passeport spécial délivré par l’un des pays ci-après sont également exemptés de visa :

  • Algérie - passeport diplomatique / de service / spécial
  • Angola - passeport diplomatique / de service
  • Cap Vert - passeport diplomatique / de service
  • Maroc - passeport diplomatique / de service
  • Mozambique - passeport diplomatique / de service
  • São Tomé et Príncipe - passeport diplomatique / de service
  • Afrique du Sud - passeport diplomatique / de service
  • Tunisie - passeport diplomatique / de service

D’autres accords d’exemption de visa pour détenteurs de passeport diplomatique, de passeport de service ou de passeport spécial pourraient entrer en vigueur avant les assemblées annuelles de la BAD. Le Portugal en informera la BAD.

Les citoyens américains bénéficient d’une exemption de visa d’entrée dans la zone Schengen, à moins qu’ils s'y rendent en mission officielle et qu’ils possèdent un passeport diplomatique ou un passeport de service (ce dernier cas pouvant être celui d’un participant aux assemblées annuelles de la BAD).

En principe, tous les citoyens des autres pays (non membres de la zone Schengen) doivent faire la demande d’un visa Schengen (à moins qu’ils soient détenteurs d’un visa Schengen valide pendant la durée des réunions).

Dans ce dernier cas, tout passeport ou document officiel de voyage accepté par les pays Schengen doit être valide au moins pendant les trois mois suivant la date prévue de départ du territoire du pays membre. En cas d’entrées multiples, après la dernière date de départ prévue, le passeport ou titre de voyage doit contenir au moins deux pages vierges et avoir été délivré au courant des dix années précédentes.

Documents de voyage

Le Portugal reconnaît le « laissez-passer » des Nations unies comme document de voyage (pouvant remplacer le passeport). Cette reconnaissance s’applique indépendamment des exigences de visa. S’il a besoin d’un visa, le titulaire d’un « laissez-passer » doit également faire une demande de visa.

Représentations diplomatiques portugaises

Tous les participants devant faire une demande de visa schengen doivent s’adresser à l’ambassade du Portugal dans leur pays de résidence, à moins qu’il n’y en ait pas.

Bien vouloir consulter la liste des pays n'abritant pas une représentation diplomatique du Portugal et des pays membres de l’Union européenne représentant le Portugal pour les demandes de visa Schengen.

Procédures

Les documents suivants doivent être dûment signés et présentés à l’ambassade en vue de l’obtention d’un visa Schengen.

  • Le formulaire de demande rempli ;
  • une photo d’identité ;
  • l’invitation aux assemblées annuelles reçue de la BAD ;
  • un document de voyage authentique (généralement le passeport) et valide au moins trois mois après la date de départ prévue - photocopie du passeport et de précédents visas ;
  • la preuve d’une situation régulière (résidence dans le pays où la demande est présentée) au cas où le demandeur est ressortissant d’un pays autre que celui où le visa est demandé) ;
  • une réservation de vol aller-retour ;
  • une couverture d’assurance médicale en voyage (minimum de 30 000 euros pour couvrir tous les frais en cas de rapatriement pour raisons médicales, de soins médicaux d’urgence et/ou de soins hospitaliers d’urgence ou de décès pendant le séjour dans le territoire des États membres) ;
  • une réservation d’hôtel.

Il est recommandé aux délégations de présenter un seul dossier comprenant les demandes de tous leurs membres.

Pour des informations supplémentaires et actualisées, bien vouloir consulter le site web pour les visas d'entrée au Portugal

Contact