Les Assemblées annuelles de la BAD se tiendront, cette année, du lundi 25 au vendredi 29 Mai 2015 au Sofitel Abidjan Hotel Ivoire. La 50e édition des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement et les 41e Assemblées de son Guichet concessionnel, le Fonds africain de développement (FAD), auront pour thème « L’Afrique et le nouveau paysage mondial ». Prennent part à ces rencontres annuelles au cours desquelles sont actées des décisions capitales pour le Groupe, les ministres des Finances et les gouverneurs des Banques centrales des 54 pays membres régionaux du Groupe de la BAD. Elles accueillent également plus de 2 500 délégués représentant  des institutions financières multilatérales, des agences de développement, le secteur privé, des  organisations non gouvernementales, la société civile et les médias. Ces Assemblées annuelles commémoreront les 50 années de la contribution de la Banque au développement de l’Afrique et un nouveau président du Groupe de la BAD sera élu.

 

Pré-enregistrement des médias

  • Pré-enregistrement : vous êtes invités à vous préenregistrer en envoyant une demande d’enregistrement à l’adresse suivante : annualmeetings@afdb.org en mettant en copie : o.ndong-obiang@afdb.org  ; a.a.diallo@afdb.org; b.botty@afdb.org ; j.mulama@afdb.org . Vous êtes également invités à numériser puis à nous envoyer la lettre de votre organe de presse vous accréditant pour l’événement ainsi que votre carte de presse.  
  • Confirmation : si votre demande de pré-enregistrement est approuvée par le service de presse de la BAD, vous recevrez une lettre de confirmation.

Contacts Media

Media Hotline: +225 03 80 80 90

*
*
*

Suivez les Assemblées annuelles sur :

  Hashtag officiel de la conférence: #AfDBAM2015

Il importe de ne pas oublier que ce que l’on appelle la « nouvelle Afrique » est un continent composé de 54 pays, répartis dans cinq régions. L’Afrique n’est pas un ensemble monolithique. La seule généralisation que l’on peut s’accorder sans se tromper est celle-ci : l’Afrique est en marche pour planifier, gérer et commencer à financer son propre destin.

Donald Kaberuka, Président de la BAD